• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Limoges candidate pour être camp de base lors de la coupe du monde de rugby en 2023

© GLYN KIRK /AFP
© GLYN KIRK /AFP

La ville de Limoges vient de faire savoir qu'elle se portait candidate pour devenir camp de base lors de la prochaine coupe du monde de rugby qui se déroulera en France en 2023.

Par Pascal Coussy

Après le japon cette année, la coupe du monde de rugby se déroulera en France du 8 septembre au 21 octobre 2023.

La ville de Limoges a fait savoir qu'elle était candidate pour servir de camp de base à l'occasion de cette manifestation.

Dans son communiqué la municipalité met ne avant plusieurs atouts pour justifier la candidature limougeaude : 

• Un site de préparation, le parc des sports de Beaublanc, qui concentre en un même lieu plusieurs équipements sportifs (le stade d’honneur, deux terrains annexes, une piscine olympique, le palais des sports, une piste d’athlétisme, un terrain en gazon synthétique qui sera prêt en janvier 2020).

• Un site géographiquement central vis-à-vis des lieux nationaux de compétitions, mais aussi un site calme et discret qui permettrait à l’équipe accueillie de rester concentrée.

• Une présence et un soutien du club de rugby de l’USALimoges.

• Une proposition à faible impact carbone du fait de l’accessibilité optimale des équipements et de leur proximité avec les lieux de vie, de la piétonisation et de la végétalisation dans et autour du parc des sports.

• Une ville touristique accueillant déjà de grands événements sportifs (WTA Engie Open de Limoges, Tour de France, match de préparation du Top 14 ASM Clermont Auvergne-Stade Rochelais le 9 août 2019, match féminin du Tournoi des 6 Nations France-Italie le 5 février 2020...).
 

53 camps de base seront retenus pour la coupe du monde de rugby 2023 en France


Lancé en février, l’Appel à manifestation d’intérêt pour devenir camp de base officiel de la Coupe du Monde de Rugby 2023 a rencontré un vif succès partout en France : le Comité d’Organisation France 2023 a déjà réceptionné une centaine de dossiers de candidature.

La pré-sélection des camps de base retenus pour accueillir la phase de poules s’effectuera en janvier 2020.

À l’issue de ce choix, les candidats non-retenus auront une nouvelle chance de devenir camp de base, en vue d’accueillir les équipes engagées dans les phases finales de la compétition (16 camps de base), les équipes éliminées à l’issue de la phase de poule et des quarts de finale, invitées à rester en France jusqu’au dernier jour du tournoi (16 camps de base) et les officiels de matchs (1 camp de base).

Au total, 53 camps de base seront retenus pour l’intégralité de cette Coupe du Monde de Rugby 2023.

Sur le même sujet

Un hippopotame pygmée en Dordogne

Les + Lus