Le Limoges CSP déçoit (encore) Beaublanc

L'entraîneur du CSP Kyle Milling n'a toujours pas réussi à mobiliser son équipe. / © France 3 Limousin
L'entraîneur du CSP Kyle Milling n'a toujours pas réussi à mobiliser son équipe. / © France 3 Limousin

Cela pouvait être l’occasion d’un nouveau souffle ; en s’inclinant face à Dijon 67-79 après un match sans âme, le Limoges CSP replonge dans la crise.

Par François Clapeau

Après une victoire en Jeep Elite et deux défaites « encourageantes » en Eurocup, avec un nouveau meneur dans ses rangs, on pouvait croire que le CSP était prêt à reprendre le chemin du succès.
En regardant le début du match face à Dijon, le constat est amer : Limoges retombe dans ses travers.


 

25 points encaissés en 10 minutes



Cela commence avec une incroyable série de 18 à 0 pour Dijon dans le premier quart temps.
Après 10 minutes, le CSP a déjà encaissé 25 points.

La physionomie du deuxième quart temps est la même, et le CSP a 18 points de retard à la pause (25-43).

Concrètement, la défense de Dijon coupe les transmissions de Limoges de l’extérieur vers l’intérieur, et le CSP doit se contenter de tirs éloignés qui rentrent beaucoup trop rarement (4/17 à 3 points en première mi temps).


 

Pas de hold up



Au retour sur le terrain, le troisième quart temps est un peu moins catastrophique, mais c’est à 7 minutes de la fin du match que le CSP commence à jouer vraiment : défense agressive, attaque en place, avec à la mène le nouvel américain Jordan Taylor.

Limoges revient à un petit point de Dijon, 67-68.

Mais le hold up n’aura pas lieu, et au compteur le CSP en reste là.
Dijon, avec son meneur David Holston, petit par la taille (1m67) mais grand par le talent (23 points, 26 d’évaluation), passe une série de 11 à 0 pour l’emporter logiquement.


 

Quel avenir pour le coach de Limoges Kyle Milling ?



En conférence de presse, l'entraîneur de Dijon Laurent Legname déclare sans qu'on lui demande : "J'ai une pensée pour Kyle qui est mon ami. Je sais très bien que dans ce milieu les gens ont la mémoire courte, mais il ne faut pas oublier tout le bon travail qu'il a fait (...). Ce soir je suis de tout coeur avec lui". Comme si une décision avait été prise concernant l'avenir du coach Limougeaud.
 
Plus tard dans la soirée, nos confrères du Populaire du Centre écrivent, au conditionnel, "Le Limoges CSP aurait pris la décision de se séparer de Kyle Milling".

Pas de confirmation officielle du club pour l'heure, mais la même information dévoilée par l'ancien international limougeaud Fred Weis au début du mois de novembre avait été démentie.

Le prochain match du Limoges CSP ne se jouera que le 8 décembre prochain au Mans.
D’ici là, pour sortir du fond du classement, il y a en tout cas un grand chantier à entreprendre...
 

Sur le même sujet

Les + Lus