Le Limoges FC autorisé à poursuivre jusqu’en septembre

Le TGI de Limoges a autorisé le club de football du Limoges FC à poursuivre son activité jusqu'au 12 septembre. Placé en redressement judiciaire en avril, le LFC évite le pire, la liquidation, mais son avenir reste encore en suspens.

 
© France 3 Limousin
Ce n’est pour l’instant qu’un sursis qu’a obtenu le Limoges FC.
Avec une dette de plus de 120 000€, le club avait été placé en redressement judiciaire en avril dernier. Il risquait donc la liquidation, que le Tribunal de Grande Instance de Limoges vient donc de lui éviter.
Pendant les prochaines semaines, le nouveau projet porté par un de ses anciens joueurs, Antoine Wojcik, va donc pourvoir être peaufiné, notamment la désignation d’un nouveau comité directeur.
Tout cela reste pourtant dépendant d’une autre décision, cruciale désormais : celle de la DNCG (Direction Nationale du Contrôle de Gestion).
Sportivement, le club, qui avait sauvé sa place en Nationale 2, avait été rétrogradé en Régionale 1, le 6ème échelon national.
Limoges a fait appel de cette décision, un appel que la DNCG doit examiner ce jeudi 5 juillet.
Fort de la décision du TGI, Limoges espère être au moins « repêché » en Nationale 3. Mais si cet appel n’était pas entendu, la situation du LFC serait à nouveau catastrophique et son avenir plus qu’incertain…
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
limoges fc football sport justice société