• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Limoges : Joseph Ponthus, lauréat du prix Régine Deforges pour “A la ligne”

Joseph Ponthus (à gauche), en compagnie de David Foenkinos, président de l'édition 2019 du salon Lire à Limoges. / © F3 Limousin / Annaïck Demars
Joseph Ponthus (à gauche), en compagnie de David Foenkinos, président de l'édition 2019 du salon Lire à Limoges. / © F3 Limousin / Annaïck Demars

Le prix Régine Deforges récompense un premier roman écrit par un auteur francophone. Joseph Ponthus reçoit cette année cette distinction pour A la ligne, témoignage de son quotidien d’ouvrier dans le secteur alimentaire. Il sera au salon Lire à Limoges pour la remise officielle.
 

Par Richard Duclos

Le nom du lauréat du prix Régine Deforges 2019 a été dévoilé à Paris mardi 2 avril : Joseph Ponthus succède à Mahir Guven, pour son roman A la ligne, paru en janvier aux éditions La Table Ronde.

La remise officielle du prix aura lieu le 3 mai lors de Lire à Limoges. L’auteure de La Bicyclette bleue, disparue en 2014, était une fidèle de ce salon. Le prix qui porte son nom récompense chaque année le premier roman d’un écrivain francophone.
 


Dans A la ligne, Joseph Ponthus, né en 1978 à Reims, ancien ouvrier dans le secteur alimentaire, décrit le quotidien de la condition ouvrière : "les gestes du travail à la ligne, le bruit, la fatigue, les rêves confisqués dans la répétition de rituels épuisants, la souffrance du corps". Le roman a notamment pour caractéristique l’absence de ponctuation. "C’est l’usine qui a donné le rythme: sur une ligne de production, tout s’enchaîne très vite. Il n’y a pas le temps de mettre de jolies subordonnées. Les gestes sont machinaux et les pensées vont à la ligne", expliquait l’auteur à Libération.
 

Premier roman, deuxième prix


Déjà lauréat du Grand Prix RTL-Lire en mars, Joseph Ponthus a exprimé son "bonheur intégral" de recevoir cette nouvelle distinction. "La première chose que je vais faire c’est de téléphoner à ma mère, qui est une grande brodeuse. Quand je lui ai dit que j’étais sélectionné pour le prix Régine Deforges, elle a ressorti son Livre du point de croix, elle a fait du point de croix et elle m’a dit 'j’espère que ça te portera bonheur' ", raconte-t-il.

Sa visite à Limoges sera pour lui une première. Rendez-vous le 3 mai.
 
Joseph Ponthus, lauréat du Prix Régine Deforges 2019
Propos recueillis par Annaïck Demars. - France 3 Limousin

 

Sur le même sujet

La bicok, la micro-maison landaise qui a tout d'une grande

Les + Lus