Limoges : l'aide financière sera-t-elle suffisante pour vous faire passer au vélo ?

durée de la vidéo : 00h01mn46s
Depuis ce premier janvier 2023, les habitants de l’agglomération peuvent percevoir une aide pour acquérir un vélo. Le montant total de cette aide voté par Limoges Métropole s’élève à 200.000 €. Mais pour rattraper les grandes villes cyclables, il reste du travail. Reportage de Cécile Descubes et Frédérique Bordes. Intervenants : Aurélie Bordas | responsable cellule Mobilités durables Limoges métropole, Jérémy Humbert | Vélociste à Limoges, Benjamin Grampeix | Cogérant magasin de vélos à Limoges, et Jérôme Fraisse | Trésorier adjoint association Véli-Vélo 87. ©France 3 Limousin

Depuis ce premier janvier 2023, les habitants de l’agglomération peuvent percevoir une aide pour acquérir un vélo. L'enveloppe votée par Limoges Métropole s’élève à 200.000 €. Mais pour rattraper les grandes villes cyclables, il reste du travail.

En 2020, une enveloppe de 100 000 euros avait été distribuée en deux campagnes pour aider les habitants de Limoges Métropole à passer au vélo. Cette fois, le montant est doublé pour passer à 200 000 euros. L'aide est distribuée sous conditions de revenus, et reste cumulable avec les autres aides de l’État.

Le site de Limoges Métropole précise que les habitants peuvent bénéficier de trois types d’aides :

  • Jusqu’à 150 € pour une bicyclette, un VTT ou un vélo pliant neufs ou d’occasion,
  • Jusqu’à 300 € pour un vélo, un VTT ou un vélo pliant à assistance électrique neufs ou d’occasion,
  • Jusqu’à 450 € pour un vélo cargo classique ou électrique neuf ou d’occasion. 

Ces différents montants sont plafonnés à 25 % du prix d’achat, et il y a des conditions pour bénéficier de l'aide :

  • Être un habitant de Limoges Métropole ;
  • L'aide est réservée aux foyers dont le revenu fiscal par part est inférieur à 21 470 € ;
  • Elle ne s’applique qu’une seule fois par foyer fiscal ;
  • Elle ne concerne ni les vélos de course, ni les vélos de piste ;
  • Il faut acquérir son vélo auprès d’un vélociste partenaire.

Une bonne nouvelle pour les commerçants

Jérémy Humbert, vendeur de vélo, apprécie : "Je trouve l’idée sympa de pouvoir aider les gens. C’est vrai que le budget pour les vélos électriques est de plus en plus conséquent."

Benjamin Grampeix, autre professionnel, confirme : "Ça nous aide en tant que nouveau magasin, on est installés depuis 6 mois."

Limoges avance sur le petit plateau ?

Mais selon l’association Véli-Vélo, cette aide n’est pas assez ciblée sur les vélos du quotidien, qui permettent d’assurer les trajets domicile-travail. L’association pointe aussi un manque d'aménagements cyclables. 

Jérôme Fraisse, membre de l'association Véli-Vélo, explique : "Ces offres d’aide à l’acquisition, c'est bien, mais ça doit venir après l’aménagement. Le gros point noir qu’on a à résoudre chez nous, même si des choses ont été faites, on a beaucoup de retard, c’est de mettre le paquet sur l’aménagement et la répartition de l’espace entre la voiture et les modes de déplacement alternatifs."

Limoges Métropole veut passer à 4% de mobilité cyclable en 2030. Les objectifs du Plan Vélo et de la Stratégie nationale bas-carbone sont de 9 % en 2024 et de 12 % en 2030.