Cet article date de plus de 5 ans

Limoges : les femmes prennent leurs quartiers en main

Elles sont unies pour embellir le quotidien à la Bastide, au Vigenal ou encore à Beaubreuil. Un collectif de femmes est né pour émettre des propositions d'amélioration dans les neuf quartiers prioritaires de la ville
durée de la vidéo: 00 min 37
Les femmes prennent leurs quartiers en main ©France 3 Limousin
Elles veulent faire changer les choses. Plus simplement spectatrices mais désormais actrices pour améliorer le quotidien dans leur ville. Elles, ce sont les femmes des neuf quartiers dits prioritaires que compte la ville de Limoges.

Coordonnées par le CIDFF, le Centre d’Information sur les Droits des Femmes et des Familles du Limousin, elles ont lancé un projet pour lever les obstacles au bien-vivre de leur quartier. Alors elles prennent les choses en main et commencent par constater ce qui va et ce qui ne va pas. Un inventaire sur le terrain pour lister les points à régler. Un enthousiasme que toutes partagent, chacune pour son quartier, de La Bastide aux Portes Ferrées. Un projet collectif, vivement encouragé par l'Etat. 

Après le constat, les solutions : installer des lieux de convivialité pour sortir les personnes âgées de leur isolement ou faire des actions, à titre d'exemple. Il y a beaucoup à faire mais ces femmes ne manquent pas d'idées pour embellir le quotidien. 

Avec un message simple qui les rassemble dans ce projet intitulé "mon quartier a des ailes " et exprimé par Rhizlane Kadimi, représentante du quartier de Bellevue

Au lieu de quitter les quartiers parce qu'ils ont une mauvaise réputation, on peut toujours y habiter et changer ce qu'on aime pas"

 :




Intervenants dans le reportage ci-dessus : Halima Kouache, représentante du quartier du Vigenal ; Raphaël Le Méhauté, préfet de la Haute-Vienne ; Dhouria Touilibou, représentante du quartier de Beaubreuil ; Rhizlane Kadimi, représentante du quartier de Bellevue.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sorties et loisirs social économie innovation