Limoges : à la maternité des Emailleurs, place aux couches sans substances chimiques

© F3 Limousin / André Abalo
© F3 Limousin / André Abalo

A Limoges, la maternité des Emailleurs a fait le ménage dans ses produits pour les soins des bébés, en changeant par exemple de fournisseur de couches : les nouvelles sont maintenant écologiques et sans substances potentiellement dangereuses.
 

Par RD avec VF

La maternité des Emailleurs, à Limoges, ne plaisante pas avec la santé des bébés. Alors que l’Agence nationale de sécurité sanitaire (ANSES) a rendu un rapport alarmant sur les couches jetables et les risques que présentent pour les enfants les substances chimiques qu’elles contiennent, l’établissement a déjà renoncé aux couches classiques.

A la place, ce sont des couches écologiques, "sans chlore, sans pétrole, tout ce qui est recommandé au niveau perturbateurs endocriniens" qui vont être utilisées, comme l’explique Sandra Rebière, sage-femme cadre à la maternité. D’ici trois semaines, la transition devrait être complète

Fini aussi  les boîtes roses traditionnelles offertes aux jeunes mamans, avec des échantillons de crèmes ou savons de grandes marques. Place au sac écolo, avec des produits bio et locaux, répondant aux préoccupations des mamans.
 

"Maternité saine"


La maternité des Emailleurs devrait bientôt recevoir le label "maternité saine", délivré par l’association Habitat Santé Environnement, selon une charte élaborée par Isabelle Farbos, Docteur en génétique et biologie moléculaire. Celle-ci souligne que la démarche éco-responsable des Emailleurs est aussi engagée dans de nombreux établissements de la région : "J’ai commencé le diagnostic des maternités Nouvelle-Aquitaine, et en trois ans les avancées sont énormes. Les soignants ont très vite réagi, en disant 'on ne veut pas être complices de cette situation-là, on veut donner toutes les chances aux enfants pour qu’ils n’aient pas de soucis de santé'."

A la maternité des Emailleurs, ce sont environ 1200 bébés qui bénéficieront en 2019 de ces nouvelles mesures soucieuses du bien-être de l’enfant et de l’environnement.
 
Limoges : à la maternité des Emailleurs, place aux couches sans substances chimiques
Avec : Hélène Huet, jeune maman ; Sandra Rebière, sage-femme cadre, maternité des Emailleurs ; Isabelle Farbos, docteur en génétique et biologie moléculaire - France 3 Limousin - Reportage : Vanessa Finot, André Abalo et Xavier Beaudlet

 

Un rapport alarmant

Le 23 janvier, l’ANSES a pointé du doigt les risques liés aux substances chimiques dans les couches. Son rapport met en évidence "des dépassements de seuils sanitaires pour plusieurs substances chimiques." Les risques en questions sont des risques d’allergies cutanées, notamment à cause des substances parfumantes, mais aussi des risques cancérogènes.

L’Agence, sans dévoiler de liste noire de couches plus dangereuses que d’autres, appelle tous les fabricants à supprimer les substances parfumantes, et à mieux maîtriser l’origine des matières premières.

Le jour-même de la parution de ce rapport, les industriels et distributeurs du secteur ont été reçus à Bercy par François de Rugy, ministre de la Transition écologique et solidaire, Agnès Buzyn, ministre de la Santé, et Bruno Le Maire, ministre de l’Economie. Le gouvernement a exigé des engagements pour éliminer les substances à risque des couches.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Bergerac : des consultations en télémédecine en accès direct depuis la pharmacie

Les + Lus