• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Limoges : les pompiers mécontents bloquent un carrefour du centre-ville

Une cinquantaine de pompiers de la Haute-Vienne en grève bloquent l'accès à la rue Jean-Jaurès, dans le centre-ville de Limoges / © Martial Codet-Boisse
Une cinquantaine de pompiers de la Haute-Vienne en grève bloquent l'accès à la rue Jean-Jaurès, dans le centre-ville de Limoges / © Martial Codet-Boisse

Une cinquantaine de pompiers de la Haute-Vienne manifestent leur colère en ville : quinze de leurs véhicules empêchent la circulation au bout de la rue Jean-Jaurès, une artère centrale.

Par France Lemaire

Les pompiers de la Haute-Vienne s'estiment délaissés par les pouvoirs publics et veulent faire passer le message auprès des habitants. Ce samedi matin, jusqu'à midi, ils bloquent la circulation au bout de la rue Jean-Jaurès, à proximité de la Fnac, ce qui créé des embouteillages

Les pompiers de toute la France ont entamé une grève le 26 juin, prévue pour durer tout l'été, et une partie des 200 pompiers de la Haute-Vienne se sont associés au mouvement. 
 

 

Une profession en mutation



Face au nombre d'interventions de plus en plus fréquentes, les pompiers réclament une augmentation des effectifs. Ils doivent aujourd'hui faire face à des problèmes qui ne sont pas dans leurs attributions premières, comme intervenir pour des problèmes d'ivresse ou des problèmes sociaux et, selon le syndicat FO, ils ne sont pas assez nombreux. 

Les pompiers demandent aussi une augmentation de la prime de feu, bloquée depuis 1990, et voudraient que soit pris en compte le fait qu'ils sont exposés à des fumés de plus en plus toxiques, comme lors de l'incendie d'une voiture. 

Ils souhaitent aussi le maintien de leur départ à la retraite à 62 ans.  

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Des plages sans déchet en Charente-Maritime

Les + Lus