Limoges reste sur de bons rails face à Boulazac

Le Limoges CSP a retrouvé sa cohésion. / © France 3 Limousin
Le Limoges CSP a retrouvé sa cohésion. / © France 3 Limousin

Malgré une mauvaise fin de match, le CSP s’est imposé 88-75 à Beaublanc face au BBD ce samedi 25 janvier, dans un derby Néo-aquitain.

Par François Clapeau

Après deux victoires consécutives à l’extérieur, le Limoges CSP partait favori ; mais le public de Beaublanc, habitué aux désillusions ces derniers temps, pouvait s’attendre à tout. 

Il a rapidement été rassuré devant une équipe locale soudée, enthousiaste, et très impliquée notamment en défense, un secteur décisif. 

 

Vol de ballons


Limoges domine le premier quart, mais Boulazac reste dans le match, et revient même à égalité au début du deuxième quart-temps, 27 à 27. 

Le coach du CSP Mehdy Mary prend un temps mort pour remobiliser ses troupes, et le message passe : le CSP défend plus fort, vole les ballons de son adversaire, et creuse logiquement un écart appréciable. 

Les Périgourdins rentrent aux vestiaires avec 13 points de retard, 48 à 35. 

 

+28


Au retour sur le parquet, l’intensité des limougeauds ne faiblit pas, portée notamment par Nicolas Lang qui marque 4 paniers à 3 points d’affilée. 

Après 30 minutes de jeu, le CSP mène de 28 points, 77 à 49.

 

"Relâchement coupable"


Le match est plié, et Limoges se déconcentre. Boulazac en profite sans aucune hésitation et passe une série de 10 points à 0. 
Mais le retard à rattraper est bien trop grand et le CSP s’impose logiquement.

Le coach de Limoges sort du match content, mais tout de même un peu partagé : "On encaisse 49 points en 3 quarts temps, c’est très positif. Après, il y a un relâchement coupable".

La bonne nouvelle, c’est qu’il y a donc encore une marge de progression. 
Prochain match le 1er février face à Gravelines, toujours à Beaublanc ; un grand hommage sera rendu à Fred Forte.
 

Sur le même sujet

Les + Lus