• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Limoges : le retour espéré des haies bocagères

37% de déchets verts dans les déchetteries de l'agglomération de Limoges
37% de déchets verts dans les déchetteries de l'agglomération de Limoges

Les haies de thuyas, lauriers ou cyprès sont des grands classiques du jardin. Problème : il faut régulièrement les tailler, et leurs branches encombrent les déchetteries. Depuis le début de l'année, il existe des aides financières pour les arracher et les remplacer par des haies bocagères. 

Par France Lemaire

Dans les déchetteries de l'agglomération de Limoges, les déchets verts représentent 37%. Un chiffre à réduire absolument. La solution, c'est le retour au naturel, aux haies bocagères, traditionnelles de nos campagnes, qui ne nécessitent pas de coupes. (voir encadré)

Autre avantage de ces haies : on peut les choisir colorées, pour apporter de la gaieté au jardin, et souvent, elles sont le refuge des oiseaux, qui y installent leurs nids. Un vrai marqueur de la biodiversité. 

Aides incitatives



Afin de réduire, les déchets verts dans les déchetteries, Limoges Métropole met déjà à la disposition des jardiniers amateurs des broyeurs et des composteurs. Mais depuis le début de l'année 2019, un système d'aides financières nouveau a été lancé. 
  1. Le jardinier pourra être remboursé de la moitié de ses frais d'arrachage de haies de thuyas, lauriers ou cyprès, s'il a fait effectuer ces travaux par un professionnel ou s'il a loué du matériel. Le plafond est de 400 euros.
  2. La collectivité rembourse également la moitié d'une facture pour l'achat d'arbustes qui permettent de composer une haie diversifiée, dans la limite de 150 euros. (voir encadré)


 
Le retour espéré des haies bocagères
Trop de déchets verts dans les déchetteries de l'agglomération de Limoges. En cause, les haies de thuyas ou de lauriers, courrament plantés mais qui demandent un entretien régulier. Limoges Métropole a donc mis en place des aides financières pour inciter les propriétaires à les arracher et les remplacer par des haies bocagères. Intervenants dans le reportage : deux jardiniers amateurs ♦ Jean-Noël Joubert, élu en charge de la gestion des déchets - Limoges Métropole ♦ Murielle Olive-Bonnetaud, responsable réduction déchets - Limoges Métropole ♦ Pierre Lagedamon, jardiner botaniste - Limoges Métropole - Isabelle Rio, Romain Burot, Jean-François Andrieux et Nicolas Stil







 

Quatorze arbustes pour haies bocagères

Le charme commun, la bourdaine, le chêne pédonculé, le cornouiller mâle, le cornouiller sanguin, le fragon, le houx commun, le noisetier, le prunellier, le viorne lantane, le viorne obier, l'aubépine monogyne, le fusain d’Europe, le nerprun purgatif. 

Sur le même sujet

BORDEAUX ROCK #15 - jour 6 - 27 janvier 2019

Les + Lus

Les + Partagés