Limoges : la rue "Fernande et Gustave Goetschel" inaugurée

Le 29 avril 2019, la ville de Limoges procèdera à l'inauguration de la rue "Fernande et Gustave Goetschel", un couple de de Résistants, déporté pendant la Seconde Guerre mondiale.  Une promesse qui date de... 1949.

"L'héritage retrouvé". Réalisation : Pierre Goetschel
"L'héritage retrouvé". Réalisation : Pierre Goetschel © Coproduction : France Télévisions / Leitmotiv Production
C'est une rue qui n'existait pas. Une petite rue dans un lotissement sorti de terre à l'ouest de la ville. Une rue qui porte officiellement le nom de Gustave et Fernande Goetschel et qui sera inaugurée le 29 avril 2019. La décision remonte au 31 janvier 2018 dans une délibération du Conseil municipal de Limoges
 
Noms des rues : comment se fait le choix ?


Mais ce n'est pas la première fois que la ville souhaite rendre hommage à Gustave Goetschel. L'homme est né à Limoges en 1900. Commerçant rue du clocher, il vient en aide aux Juifs évacués de l'est de la France. Le 26 janvier 1949, le Conseil municipal décide de rebaptiser la rue du Petit-Tour du nom de ce Résistant, arrêté à Lyon, déporté et mort à Auschwitz le 6 février 1944. Cette délibération, pourtant adoptée, ne sera jamais appliquée. La rue du Petit-Tour a gardé son nom.
 
Délibération du Conseil municipal de Limoges du 26 janvier 1949
Délibération du Conseil municipal de Limoges du 26 janvier 1949


Mais le souvenir de Gustave Goetschel reste vivace e tnotamment grâce à son petit-fils :  Pierre Goetschel est réalisateur de films documentaires. En 2014, il réalise "L'héritage retrouvé". Cette coproduction France Télévisions - France 3 Limousin / Leitmotiv Production retrace le destin de Gustave et de son épouse Fernande, revenue des camps en 1945. A partir de documents personnels qui lui ont été remis par son père, le petit-fils Goetschel remonte le fil de l'Histoire, retrouve des témoins et redonne ainsi une consistance à la mémoire familiale.

C'est le nom de ce couple dont on connaît un peu mieux l'histoire intime dans la grande histoire de la Shoah, qui est donné à cette nouvelle rue, dans un lotissement du quartier du Roussillon à Limoges.  
 
A ne pas manquer sur France 3 Nouvelle-Aquitaine
LA DERNIERE D'ENTRE ELLES

Après "L'héritage retrouvé", Pierre Goestchel a réalisé un second documentaire sur sa famille, consacré cette fois sa grand-mère Fernande. A partir de fragments disséminés, le film retisse le récit d’un petit groupe de femmes indéfectiblement liées par le destin, toutes revenantes d’Auschwitz Birkenau et dont certaines ont écrit leurs premiers témoignages quelques jours seulement après leur retour en France.

► "La Dernière d'entre elles" est à découvrir sur France 3 Nouvelle-Aquitaine, dans le cadre de la Journée Nationale du Souvenir de la Déportation, ce lundi 29 avil 2019, à 23 h 30. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture patrimoine hommage société seconde guerre mondiale histoire sorties et loisirs