• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Limoges : une start-up développe un capteur de radioactivité innovant

Un capteur de radioactivité développé à Limoges
Le créateur du capteur a créé une start up à Ester technopole.  - France 3 Limousin  - C.Bodin/R.Augier

Un jeune physicien s’est installé à Limoges pour créer son entreprise, spécialisée dans la fabrication d’un capteur de radioactivité nouvelle génération, connecté à un smartphone.

Par Thomas Milon

Gaël Patton est un jeune physicien de 28 ans qui vient d’obtenir un doctorat en sciences à l’université de Lyon. Il a choisi Limoges et l’incubateur de la technopole Ester pour créer la start up ICOHUP avec Louis Moreau et deux autres personnes.

Objectif : se consacrer notamment à la conception d’un capteur de radioactivité innovant appelé « RIUM ».

Connecté à un téléphone portable pour le piloter et transmettre les mesures, l’appareil permet de déterminer la source radioactive naturelle (comme le radon très présent en Limousin), médicale ou issue de l’industrie nucléaire. Elle peut intéresser associations et professionnels.

Pour financer le démarrage du produit, la petite entreprise a lancé un financement participatif et cherche à obtenir près de 40 000 euros.

Pour se faire connaître et assurer la publicité de son financement, ICOHUP ira présenter son boitier connecté début janvier au salon des nouvelles technologies de Las Vegas.

Gaël Patton et Louis Moreau, fondateurs de ICOHUP / © C.Bodin/F Limousin
Gaël Patton et Louis Moreau, fondateurs de ICOHUP / © C.Bodin/F Limousin






Sur le même sujet

Rafale à la base aérienne de Rochefort

Les + Lus