Limoges : stationnement en partie payant après le confinement

Dans l'hyper-centre de Limoges, le stationnement redeviendra payant à partir du 18 mai, a annoncé la ville de Limoges dans un communiqué. Autour du centre-ville, les usagers pourront toujours se garer gratuitement jusqu'à nouvel ordre.
A Limoges, le stationnement redevient en partie payant après le confinement
A Limoges, le stationnement redevient en partie payant après le confinement © Martial Codet-Boisse - France Télévisions
Avec la sortie du confinement, la ville de Limoges remet en place plusieurs mesures de stationnement à partir du 18 mai :De nouvelles mesures censées fluidifier la circulation notamment pour accèder plus facilement aux commerces du coeur de ville.
Les horodateurs toujours bâchés dans le centre de Limoges en zone Tempo
Les horodateurs toujours bâchés dans le centre de Limoges en zone Tempo © Martial Codet-Boisse - France Télévisions


Exonération des droits de terrasse maintenue pour les commerces

Exceptées pour la livraison et la nourriture à emporter, les restaurants n'ont toujours pas le droit d'ouvrir leurs portes. La ville maintient l'éxonération des droits de terrasse et d'occupation du domaine public.
Droits et stationnement : un manque à gagner pour la municipalité, estimé depuis le 15 mars, à plus d'1 million d'€.

Il est certain que la crise va coûter cher à Limoges comme à toutes les municipalités. Mais les entreprises souffrent beaucoup et il faut que les collectivités viennent en aide à ce monde entrepreneurial. (Guiullaume Guérin, LR, adjoint au maire de Limoges)

Une zone à 20 km/h

Une zone-test à mobilité plus douce pour garantir la sécurité des piétons dans l'hyper-centre sera mise en place à partir du 18 mai.

La ville a également annoncé le lancement d'une étude sur le développement des pistes cyclables sur les axes nord-sud et sud-ouest.
Limoges, une des municipalités de France régulièrement pointée du doigt pour ses difficultés de circulation à vélo.
 




 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société urbanisme aménagement du territoire environnement