Limoges tente sa chance pour la coupe du monde de rugby 2023

© H. Simonet
© H. Simonet

Limoges, comme près d'une centaine de villes en France, a déposé, en début d'été, un dossier de candidature pour devenir camp de base d'une équipe nationale, lors de la Coupe du Monde de rugby 2023. La ville est consciente de certaines lacunes, mais veut tout de même croire en ses chances

Par Christophe Bodin

La coupe du monde de rugby 2019 démarre le 20 septembre au Japon, mais à Limoges on a déjà les yeux tournés vers celle de 2023. Elle se jouera en France, et la ville, comme près d'une centaine d'autres, a déposé, au début de l'été, un dossier de candidature pour devenir camp de base d'une équipe nationale étrangère.
 
Limoges veut faire de Beaublanc un camp de base pour la coupe du monde de rugby 2023

Voir à l'automne 2023 les All Blacks, le XV du poireau, ou une autre équipe plus exotique, faire de Beaublanc son terrain d'entrainement pour la coupe du monde, et de Limoges son camp de base, ce n'est pas gagné, mais ce n'est pas à exclure !

Pas gagné, parce que le cahier des charges émis par le groupement d'intérêt public de la compétition, est extrêmement contraignant. Sylvie Rozette, adjointe aux sports de la mairie de Limoges, le reconnait, mais estime que "le seul risque pour la ville en faisant acte de candidature serait de réussir".  

Mais si le parc des sports de Beaublanc possède d'indéniables atouts, chacun de ses équipements, par rapport au cahier des charges, comporte des lacunes.  Au niveau de l'hébergement, c’est pire. Des 5 étoiles sont exigés, avec des prestations qu'aucun hôtel de Limoges, même les 4 étoiles habitués des équipes sportives, ne peut livrer.

Par ailleurs, si les règles pour la compétition de 2023 sont identiques à celles actuelles pour la coupe du monde 2019 au Japon, 20 équipes seront sélectionnées. Mais ce sont bien au total 53 camps de base qui sont recherchés. Un site pourrait ainsi être retenu, sans finalement être choisi par une équipe.

Beaucoup d’étapes restent donc à franchir avant que Limoges puisse participer à cette coupe du monde.  Le premier tri de ces dossiers sera connu courant septembre, avant une phase de visite des sites restants, d'ici la fin de l'année. Ensuite des couperets tomberont chaque trimestre. Si Limoges y échappe, son bonheur sera officialisé fin 2022 !
 

Sur le même sujet

Les + Lus