A Limoges, une plaque en hommage aux victimes du déraillement du Paris-Limoges

Publié le Mis à jour le
Écrit par France Lemaire
Une plaque en mémoire des victimes de la catastrophe de Brétigny dévoilée en gare de Limoges
Une plaque en mémoire des victimes de la catastrophe de Brétigny dévoilée en gare de Limoges © Emmanuel Braud

3 ans après le déraillement du train Paris-Limoges, ce mardi 12 juillet 2016, pour la première fois, un hommage aux victimes de la catastrophe a eu lieu en gare de Limoges. En fin de journée, une plaque a été dévoilée en leur mémoire. 


Beaucoup d'émotion en gare de Limoges Bénédictins à 18 H 30. En présence du vice-président de l'association Entraide et Défense des victimes de la catastrophe de Brétigny, de la mère d'une victime, une jeune femme de 27 ans, une plaque commémorative a été dévoilée. On peut y lire

"A la mémoire des sept personnes décédées suite au déraillement du train Paris-Limoges le 12 juillet 2013. En solidarité avec les personnes blessées et toutes celles profondément touchées par cet accident".


Une trentaine de membres de l'association de défense des victimes s'est recueillie devant la plaque, dans un grand silence. Toutes les annonces qui résonnent habituellement dans la gare avaient été interrompues. 


Au même moment, une cérémonie d'hommage aux victimes s'est déroulée sur le parvis de la gare de Brétigny-sur-Orge, dans l'Essone, en présence de Juliette Méadel, secrétaire d'État chargée de l'Aide aux victimes.

La catastrophe ferroviaire de Brétigny-sur-Orge a fait sept morts, dont trois étaient originaires du Limousin, et plusieurs dizaines de blessés le 12 juillet 2013.

Les commémorations de ce 12 juillet 2016 étaient teintées par un autre drame, celui qui vient de se dérouler en Italie, frappée par un accident de train qui a fait au moins 20 morts et des dizaines de blessés. 





En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.