Un millier d'étudiants passent le PACES au parc des expositions de Limoges

Initialement prévu la semaine du 25 mai, le concours PACES (Première année commune aux études de santé) réunit un millier d'étudiants du 22 au 24 juin 2020 au parc des expositions à Limoges afin de que les mesures de distanciation soient respectées.

Configuration inédite pour le PACES 2020 à Limoges
Configuration inédite pour le PACES 2020 à Limoges © Isabelle Rio / France Télévisions

C'est l'un des seuls examens qui se déroule en présence des étudiants cette année à l'Université de Limoges : 997 étudiants  planchent du 22 au 24 juin 2020 pour le concours PACES (Première année commune aux études de santé) au sein du Parc des Expositions de Limoges.

Ce concours qui se déroule sur 3 jours comporte une dizaine d'épreuves et vient sanctionner la première commune aux études en santé. 

© Isabelle Rio / France Télévisions

 

997 étudiants se sont donc présentés lundi 22 juin sur les 1060 inscrits qui ont préparé pendant 10 mois cet examen avec l'aide de tuteurs issus des années supérieures. 

On a eu un mois de révision en plus mais les conditions sont quand même très difficiles avec le confinement. C'est pas évident pour tout le monde, y'en a beaucoup qui ont abandonné. C'était un peu bizarre comme semestre.

Medhi Zarraa, 2e et dernière tentative au concours d'accès à la PACES

L'organisation de ce concours dans le parc des expositions qui accueille d'ordinaire en cette période la foire-exposition, a nécessité trois semaines de préparation pour les équipes de l'Université ainsi que pour le CHU qui assure la sécurité du site.

 

On a changé le programme du concours sur les cours qui avaient été effectivement dispensés à tous les étudiants en présentiel avant le confinement.

Pierre-Yves Robert, doyen de la faculté de médecine

Près de 1 000 étudiants passent le concours PACES à Limoges ©F3 limousin



Ce concours ouvre l’accès aux cinq filières de santé : médecine, pharmacie, odontologie (dentaire), maïeutique (sage-femme) et rééducation (kinésithérapie et ergothérapie).

Dès le 8 avril 2020, l'Université de Limoges avait annoncé que le "contrôle continu" serait "privilégié comme modalité d’évaluation". Le PACES fait donc exception et c'est la dernière année qu'il se déroule sous cette forme, hors conditions épidémiques. En effet, dès l'an prochain, la réforme prévoit deux nouvelles voies d’accès :

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
déconfinement société université éducation
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter