Mobilisation croisée des éleveurs et des défenseurs des animaux

Alors que l’intersyndicale agricole de Haute-Vienne vante la viande limousine ce mardi 26 septembre, l’association de « libération animale » 269Life a prévu de manifester devant l’abattoir de Limoges. 

En ce milieu de journée, plusieurs éleveurs du Limousin ont sorti les planchas, place des Bancs à Limoges. Ils ont fait griller viande locale d’agneau et de bœuf pour les passants afin de faire découvrir leur production et de défendre leur profession en réaction aux actions des militants d'associations de cause animale.
Cette initiative de l’intersyndicale agricole de la Haute-Vienne a réuni, phénomène rare, quatre syndicats agricoles : FDSEA 87, Jeunes agriculteurs 87, coordination rurale et confédération paysanne du Limousin.

Dans le même temps, l’association 269Life « libération animale », opposée à la maltraitance animale, organise ce mardi 26 septembre soir une opération nationale « nuit debout devant les abattoirs » dans de nombreux départements dont la Haute-Vienne.

Ce soir, une quinzaine de membres de l’association sont présents depuis la fin d'après midi devant l’abattoir municipal de Limoges.

Environ 25 éleveurs de la coordination rurale sont également sur place et souhaitaient faire un barbecue. Une vingtaine de policiers surveillent ce face à face tendu.
 



Une opération menée ce 26 septembre à Limoges. ©france 3 limousin