Limoges : pas de Frairie des petits ventres en 2018

© André Abalo - France 3 Limousin
© André Abalo - France 3 Limousin

Triste nouvelle. En 2018, il n'y aura pas de Frairie des petits ventres rue de la Boucherie à Limoges. L'association organisatrice a pris cette décision la mort dans l'âme suite à l'incendie survenu dans un immeuble le 17 février 2018. 

Par Hélène Abalo

Chaque année, depuis 1973, le 3e vendredi d'octobre, la rue de la Boucherie de Limoges s'animait de gourmands, de gourmets et d'odeurs de tripes avec la très traditionnelle Frairie des petits ventres. Chaque année, mais pas cette année.

2018 sera une année sans girot, ni fraise de veau... L'association, qui organise l'événement depuis 45 ans et l'ensemble des commerçants ont pris la décision d'annuler l'événement en raison du sinistre qui a touché la rue de la Boucherie le 17 février. Un incendie qui a fait une victime et qui a causé d'important dégâts dans cette ruelle si typique du vieux Limoges.

"Il n'y aura pas de Frairie, ni rue de la Boucherie, ni ailleurs" précise la présidente de l'association qui ajoute : "Le nom est déposé, il ne pourra pas être utilisé", comme un avertissement à ceux qui pourraient avoir l'idée d'organiser un événement similaire, ailleurs dans la ville. "Aujourd'hui, la rue est triste. Il faut rappeler qu'il y a eu un mort dans cet incendie, le coeur n'est pas à la fête" nous confie Bernadette Cibot Mausset. 

Les immeubles touchés par les flammes font l'objet d'un arrêté de péril en raison de la menace d'effondrement. Les propriétaires vont devoir d'ailleurs étayer les bâtiments pour éviter qu'ils ne s'effondrent. Avec les échaffaudages et les travaux, les conditions de sécurité ne seront sans doute pas rassemblées en octobre pour accueillir les milliers de visiteurs. 

De son côté, la mairie de Limoges a pris acte de la décision et va rencontrer les commerçants et tenter de trouver une alternative pour que la fête ait lieu coûte que coûte.  


Limoges : annulation de la Frairie des petits ventres 2018
L'annonce a désarçonné pas mal de monde ce matin, 2 février 2018, à limoges. Les commerçants de la rue de la boucherie n'organiseront pas la Frairie des petits ventre cette année après l'incendie du 17 février. Elle reviendra par contre en 2019. Intervenants Bernadette Cibot-Mausset, organisatrice de la frairie des petis ventres Jean Baptiste Andrieux, commerçant dans la rue de la boucherie  - Reportage Franck Petit et Matthieu Degremont Montage : Bastien Boulesteix

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Gironde : la ferme à spiruline du Val de l'Eyre

Les + Lus