"Nous avons financé cet évènement grâce à la foi" : symposium sur l'arrivée des extraterrestres, Alliances Célestes affirme avoir observé des "anomalies spatiales"

Un mois après l'organisation d'un symposium à Limoges, Alliances Célestes affirme que des anomalies spatiales se sont manifestées dans le ciel du Limousin. L'évènement a attiré 2200 personnes et serait rentable. Nous avons suivi la conférence de presse.

Un peu plus d'un mois après l'organisation d'un symposium à Limoges, sur l'arrivée des extraterrestres, l'ONG Alliances Célestes a enfin répondu aux questions que nous souhaitions lui poser. Si les médias n'ont pas été autorisés à être accrédités pour la manifestation, l'association nous avait en effet proposé un point presse "après le rendez-vous". Un lien nous a été envoyé pour ce mardi 23 avril 2024. 

Cette association Suisse revendique 200 adhérents, venant essentiellement de France. Jean-Michel Raoux en est le directeur général. C'est un professeur de chimie et physique à la retraite. Il a enseigné dans des collèges et lycées et Cannes et Saint-Raphaël et habiterait dans le sud de la France avec sa compagne. 

L'objectif d'Alliances Célestes est de "promouvoir une stratégie de relations sérieuses et prévisibles entre êtres humains terrestres et des membres de civilisations extraterrestres, afin de faire profiter les uns et autres de collaborations de nature humanitaire, philosophique, médicale et énergétique, sous l’égide d’une médiation équitable et efficace."

À lire aussi : Extraterrestre : ces participants au symposium de Limoges qui pensent bientôt pouvoir accueillir des ovnis sur terre

Concrètement, Jean-Michel Raoux pense que les "civilisations" finiront par arriver sur la planète, et son organisation semble avoir espéré qu'ils atterrissent à Limoges le jour du symposium, comme l'atteste la vidéo ci-dessous. 

"Anomalies spatiales"

Sur la présence annoncée de soucoupes volantes pendant le symposium, le directeur d'Alliances Célestes s'insurge : "Non, il faut arrêter le délire. Après, les gens interprètent des choses. Il ne faut pas oublier aussi le fait qu’on était dans un jeu. Et dans un jeu, on peut pourquoi pas imaginer certaines choses. On a voulu que ce soit festif et joyeux. Chacun doit faire preuve de discernement par rapport à tout ça". 

Car d'un côté, la grande réunion visait à faire le point sur l'arrivée des extraterrestres d'une manière tout à fait sérieuse. Mais le symposium a aussi été présenté comme un jeu de rôle tout à fait festif. Est-ce pour rassurer les inquiets qu'Alliance Céleste joue sur les deux tableaux ?

À lire aussi : "C'est un milieu où il y a beaucoup de farfelus" : le symposium pour imaginer "le nouveau monde" débarque à Limoges

Le public présent pense tout de même avoir aperçu des engins spatiaux, mais aucun d'entre eux n'a atterri près du Zénith de Limoges, et encore moins sur le parking des hôtels.

Alors a-t-on à faire à quelques illuminés, ou bien les êtres venus d'ailleurs pensent-ils que les humains ne sont pas encore prêts à les recevoir ? Pour Jean-Michel Raoux, pas de doute : "Il y a des vidéos qui ont été publiées.(...) On montre qu'il y a eu des anomalies spatiales. Mais il faut faire une analyse précise de ce que ça peut être. Mais quelque part, oui, quelque chose s'est manifesté". 

Nous n'avons pas eu accès à ces vidéos dont parle Jean-Michel Raoux.

Une anomalie spatiale, ce sont des appareils non identifiés. Ni des hélicoptères, ni des drones, ni la planète Vénus, ni la lune.

Jean-Michel Raoux

Directeur général d'Alliance Célestes

durée de la vidéo : 00h02mn27s
Un mois après l'organisation d'un symposium à Limoges, sur l'arrivée des extraterrestres, l'ONG Alliance Céleste affirme que des anomalies spatiales se sont manifestées dans le ciel du Limousin. L'évènement a attiré 2200 personnes et serait rentable. ©Franck Petit

Mouvement sectaire ?

La préfecture de la Haute-Vienne n'a pas interdit le symposium, parce que la jeune association Alliance Céleste, née il y a deux ans, n'est pas répertoriée comme un mouvement sectaire. 

La mise en avant de l'existence des extraterrestres rappelle tout de même la secte des Raéliens. Jean-Michel Raoux réfute tout lien avec ces derniers :"Nous ne connaissons pas le mouvement raélien. On s'occupe uniquement de nos affaires. Le passé, c'est le passé, il ne faut plus associer les êtres venus d'ailleurs avec ce mouvement sectaire. Y'a qu'à voir ce qu'a dévoilé le pentagone."

Reste que des théories inquiétantes étaient portées par certains des conférenciers. 

Les croyances des gens sont privées. Ça ne m’intéresse pas. Chacun croit ce qu’il veut. On n'a pas à faire de catégories à ce niveau-là. Les gens croient ce qu’ils veulent. Moi, je m’intéresse au projet que nous menons uniquement.

Jean Michel Raoux

Directeur général d'Alliance Céleste

Un évènement financé "grâce à la foi"

L'adhésion à Alliances Célestes coûte 22 euros par an à chacun des 200 adhérents : "Nous avons financé notre évènement par la foi. Pour moi, la foi n'a rien de religieux. Nous avons foi en notre message. Nous n'avions que 200 euros sur notre compte."

La location du Zénith a coûté à elle seule 60 000 euros. On estime que l'ensemble des charges avoisinerait au minimum 250 000 à 300 000 euros selon plusieurs sources. 2200 spectateurs ont acheté des billets à 190 euros pour trois jours. Les recettes avoisineraient donc les 400 000 euros.

Jean-Michel Raoux affirme que le financement du symposium s'est fait exclusivement grâce à la vente des billets et ses propos sont cohérents :"J'ai juste fait une avance personnelle de quelques milliers d'euros. La billetterie a ouvert en septembre et on a pu payer toutes nos charges. Notre bénéfice est minime".

Le symposium de Limoges serait le premier grand évènement organisé par Alliance Céleste. Pour l'heure, aucune autre réunion ne serait programmée :"On a déjà fait ce cadeau au peuple. Je ne sais pas de quoi sera fait l'avenir et ce qui se passera dans le monde. Notre ONG n'a que deux ans, et on dit qu'il faut cinq ans pour se développer correctement. Nous avons besoin de faire le point après cet évènement d'ampleur".

L'actualité "Insolite" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Insolite" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité