"On va avoir un gros problème pour le soigner" : à la découverte des sangs rares

Chaque semaine, rien qu'en Limousin, l'Établissement Français du Sang a besoin de 800 dons. A, B, AB, O, on connaît les principaux groupes sanguins, mais il existe également des sangs rares. Des sangs précieux qui manquent à l'appel...

Pour Emma et Cyriac, étudiants à l'école d'ingénieurs ENSIL de Limoges, donner son sang est une évidence.   

Je suis en bonne santé. J'ai tous les pré-requis pour pouvoir donner. Je me dis que c'est dommage de priver quelqu'un qui en a besoin.

Emma Gouérec

Etudiante en 4e année à l'ENSIL à Limoges

Pour sauver des vies, les besoins en sang sont quotidiens. Chaque jour, 1000 poches du précieux liquide sont nécessaires en Nouvelle-Aquitaine.

Le groupe o+ est intéressant. C'est un sang qui correspond à environ 85% de la population française.

Benoît Sarre

Responsable des prélèvements sanguins Etablissement Français du Sang

A, B, O sont les groupes sanguins les plus répandus parmi la population, mais il en existe 250 beaucoup plus rares. 

Le sang donné par Cyriac sera, dans les heures qui suivent, traité et préparé. Il peut être conservé 42 jours à quatre degrés dans des frigos dédiés, notamment au CHU de Limoges. Dans ses réserves, les poches de sang rares ne sont même pas disponibles. 

Ça m'est arrivé il y a trois semaines, un cas comme ça, raconte Alexandra Descazeaud, responsable du site de distribution des produits sanguins à l'E.F.S. Un enfant qui n'allait pas bien. Il était venu avec un groupe rare. À Paris, où il y a une banque de sang rare, avec des poches congelées à -80, il a pu bénéficier de cette transfusion. Le problème, c'est que maintenant, il n'y en a plus. Donc, si cet enfant revient, on est dans l'impasse, on va avoir un gros problème pour le soigner."  

Donc, si cet enfant revient, on est dans l'impasse, on va avoir un gros problème pour le soigner.

Alexandra Descazeaud

Responsable du site de distribution des produits sanguins à l'E.F.S.

À titre d'exemple, le groupe Bombay n'est partagé que par 85 personnes en France, avec seulement treize donneurs. 

Des sangs rares que l'on retrouve aux Antilles, à la Réunion, Mayotte et en Afrique subsaharienne. L'EFS lance donc un appel auprès de ces populations pour constituer des réserves. Une collecte vitale pour sauver des vies.

durée de la vidéo : 00h02mn24s
Chaque semaine, rien qu'en Limousin, l'Établissement Français du Sang a besoin de 800 dons. A, B, AB, O, on connaît les principaux groupes sanguins, mais il existe également des sangs rares. Des sangs précieux qui manquent à l'appel, notre dossier santé du jour... ©Martial Codet-Boisse - Mustapha Abbas - Philippe Ruisseaux - France Télévisions

 

 

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité