Cet article date de plus de 3 ans

Opération escargot sur l'A20

Les fédérations des motards en colère de la Haute-Vienne, Creuse, et Corrèze ont manifesté une nouvelle fois ce samedi 24 février 2018 à Limoges contre l'abaissement de la vitesse à 80 km/h sur les axes secondaires. Une opération escargot a eu lieu sur l'A20 puis en centre-ville cet après-midi. 
Rassemblement des motards devant le parc des expositions de Limoges
Rassemblement des motards devant le parc des expositions de Limoges © Marine Guigne
La fédération des motards en colère de Haute-Vienne répond à un appel national de la FFMC vent debout contre l'abaissement de la vitesse à 80 km/h sur le réseau routier secondaire qui entrera en vigueur le 1er juillet 2018.

Ce samedi 24 février 2018, les FFMC de Corrèze, Creuse, Haute-Vienne et Dordogne avaient rendez-vous au parc des expositions de Limoges vers 15 heures. Point de ralliement d'une nouvelle opération escargotralentissant la circulation sur l'A20, en ce jour de retour de vacances.

Vers 16 heures, les motards en colère ont emprunté les quais des bords de Vienne, l'avenue Jean Gagnant, le secteur de la préfecture, puis la place Denis Dussoubs. Circulation chahutée donc à grand renfort de klaxon et de pétards en centre-ville en milieu d'après-midi.

Une mobilisation qui a rassemblé près de 600 deux roues, ce samedi.Thierry Durant, le président de la FFMC 87 joint ce matin au téléphone, précisait que le mécontentement des motards allait au-delà de l'abaissement de la vitesse à 80 km/h sur les routes départementales :  

Nous demandons aussi que la totalité de la traversée de Limoges sur l'A20 soit une zone d'interdiction de dépassement pour les poids-lourds comme dans d'autres villes de France


Une délégation a été reçue vers 17 heures en préfecture, où le 27 janvier dernier déjà, le collectif " Colère 87 " était venu présenter ses doléances. A Limoges, les manifestations se multiplient. La dernière en date remonte, au 3 février 2018. Deux autres journées de mobilisation sont d'ores et déjà prévues à Brive-la-Gaillarde, le 10 mars prochain.

Au niveau national, une table ronde sur le thème de la sécurité routière des deux roues se tiendra au Sénat le 6 mars 2018. Marc Bertrand, chargé de sécurité routière de la FFMC doit y participer. 

Plus de 500 motards ont ralenti la circulation
Plus de 500 motards ont ralenti la circulation © Pascal Coussy


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sécurité routière société sécurité moto auto-moto autoroute a20 transports routes