Oradour : on vous explique les travaux de rénovation du centre de la mémoire

Les travaux, reportés à 2025, devraient durer dix-huit mois et coûter plus de treize millions d’euros. C’est l’espace muséographique qui sera totalement réorganisé, car il ne répond plus aux attentes des visiteurs.

Le centre de la mémoire d’Oradour-sur-Glane constitue l’accès aux ruines du village martyr depuis son inauguration voilà vingt-cinq ans. C’était le 16 juillet 1999, en présence du président de la République d’alors, Jacques Chirac, et de la ministre de la Culture, Catherine Trautmann.

Cinq espaces d'exposition permanente 

Cet imposant bâtiment fait de matériaux bruts a été imaginé par une équipe dirigée par Yves Devraine, le scénographe du Mémorial de Caen. On peut aussi citer Jean-Louis Marty et Antonio Carrilero, architectes et concepteurs de la scénographie. Aujourd’hui, cinq espaces d’exposition permettent de comprendre pourquoi le village martyr est devenu la proie de la barbarie nazie.

Le centre de la mémoire accueille chaque année plus de 250 000 visiteurs de tous âges et de toutes nationalités. Mais depuis son ouverture, l’atlas mondial des conflits dans le monde a évolué. Il faut donc repenser les contenus et la manière de délivrer l’information sur le massacre du 10 juin 1944.

Une nouvelle scénographie envisagée 

Le projet de rénovation portera sur la scénographie pour répondre aux nouvelles attentes du public. La directrice, Babeth Robert, précise : "Les dispositifs dont on dispose aujourd’hui permettent de proposer de l’information détaillée, abondante, sans l’imposer à l’ensemble des visiteurs parce que certains souhaiteront avoir le plus de détails possibles et d’autres non". 

Le centre rénové fera appel aux nouvelles technologies pour s’adapter à des visiteurs plus jeunes, tout en respectant les familles de victimes. C'est une priorité du projet de rénovation pour Benoit Sadry, président de l’association nationale des familles des martyrs d’Oradour-sur-Glane : "Il y a à maintenir le souvenir des familles, c’est vraiment notre action. On participe à cela avec le Centre de mémoire, il y a cette partie dédiée à ce message de souvenir, mais il y a toute cette portée, peut-être plus universelle, d’Oradour qui aujourd’hui est abordée".

durée de la vidéo : 00h01mn45s
La rénovation du Centre de la mémoire d’Oradour est reportée à l’automne 2025. Un retard dû à des raisons administratives. Les travaux devraient durer 18 mois et coûter plus de 13 millions d’euros. C’est l’espace muséographique qui sera totalement réorganisé, car il ne répond plus aux attentes des visiteurs. ©Laurence Ragon - Jean-Marie Arnal - France 3 Limousin - France Télévisions

L'accès aux ruines maintenu pendant les travaux 

Pendant les travaux désormais reportés à la rentrée 2025, le musée fermera ses portes durant 18 mois. Mais le village restera accessible, a précisé Annick Morizio, vice-présidente (PS) du conseil départemental de la Haute-Vienne.  

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité