Palais des Sports de Limoges, 24h chrono pour changer de peau

© Camille Chignac France 3 Limousin
© Camille Chignac France 3 Limousin

A peine l'Open de tennis clôturé, les équipes techniques du stade Beaublanc ont eu moins de 24h pour passer d'un terrain de tennis à un parquet bien huilé pour la rencontre Limoges CSP / SIG Strasbourg en championnat de France à 20h ce lundi 23 décembre.

Par Isabelle Rio

Passer de la petite balle jaune au ballon orange en moins de 24h, un pari tenu par l’équipe technique du Palais des Sports de Beaublanc. Une cinquantaine de petites mains s'est activée pour démonter les infrastructures de l’Open BLS, puis réinstaller le mythique parquet de la Jeep Élite.

Un travail réalisé main dans la main par les équipes du service des sports de la mairie, du Limoges CSP et du Sport Plus Conseil.

Tout le monde a mis la main à la pâte 


Dès la fin du dernier match de tennis à 19h30 dimanche soir, l’équipe de démontage s’est mise à l’œuvre. Il a d’abord fallu dégager les abords du terrain. Une entreprise espagnole s’est ensuite chargée de le démonter. Dans le même temps, il a fallu réhabiliter le hall d’entrée et les vestiaires, aménagées temporairement pour le tournoi, nous explique le Directeur des sports de la ville de Limoges, Samuel Cardona :
 

C’est la première fois que c’est aussi dense comme travail.


Puis c’est le parquet amovible qui fût installé. Un travail minutieux pressé par le temps. Le terrain devant être prêt à accueillir les joueurs strasbourgeois à 11h30, pour une première séance d’entraînement.

Ce sont enfin les vestiaires et les tribunes qui furent préparés pour accueillir le dernier match de l’année pour le Limoges CSP. Espérons que cette « nouvelle peau » porte chance aux limougeauds, éliminés d’Eurocoupe et malmenés en Jeep Élite.
 
Du tennis au basket, 24h pour tout changer aux Palais des Sports de Beaublanc à Limoges
En moins d'une journée, le Palais des Sports de Beaublanc a dû changer de peau. Il accueillait toute la semaine l'Open BLS de Limoges et reçoit ce lundi 23 décembre au soir, le match de Jeep Elite Strasbourg-Limoges. Un pari tenu par les équipes techniques du stade.  - France 3 Limousin - Camille Chignac, Nassuf Djailani et Sophie Spielvogiel

Sur le même sujet

Les + Lus