Cet article date de plus de 3 ans

Parc du Reynou : le rhinocéros Tonga sera mieux protégé

L’équipe de ce parc animalier situé près de Limoges est choquée par la mort d’un rhinocéros blanc du zoo de Thoiry, dans les Yvelines. L’animal a été abattu par des braconniers qui ont découpé sa corne.

©france 3
Des braconniers sont entrés la nuit dernière dans la réserve africaine du zoo de Thoiry, dans les Yvelines, pour tuer un rhinocéros et voler sa corne.

Choc


Au parc du Reynou, l’équipe est choquée.

Selon le vétérinaire Franck Haelewyn, on a franchi une étape dans le braconnage :
"C’est choquant pour l’espèce. Le rhinocéros blanc est en voie de disparition, et chaque individu est important d’un point de vue génétique pour la conservation de cette espèce."

La corne des rhinocéros est souvent transformée en Asie pour devenir une poudre dite aphrodisiaque.

Mais le vétérinaire du parc explique :
"La corne de rhinocéros, c’est de la kératine, comme les cheveux ou les ongles, ça n’a aucune valeur."


Tonga a de bonnes habitudes


Tonga, le rhinocéros du Reynou, a un avantage : il aime se gratter la corne.
La sienne est donc toute petite, et peu intéressante pour des braconniers...

Malgré tout, le parc va mettre en place de nouvelles mesures de surveillance.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers nature