Pas de vacances pour la banque alimentaire à Limoges

30% d'activité en plus… C’est la conséquence de la crise sanitaire pour la banque alimentaire. En plus des bénéficiaires habituels, de nouveaux acteurs font appel à l’épicerie solidaire.
 
La banque alimentaire va devoir fournir 10.000 bénéficiaires de plus cette année.
La banque alimentaire va devoir fournir 10.000 bénéficiaires de plus cette année. © France 3 Limousin
Ce mardi 28 juillet, les départs et les arrivées de camion réfrigérés s'enchainent ; c'est un roulement de 150 tonnes de produits alimentaires par mois. Et il y a encore du travail, car la banque alimentaire va devoir fournir 10.000 bénéficiaires de plus cette année.
 

Depuis le confinement se sont ajoutés à l'activité habituelle 240 colis hebdomadaires destinés aux étudiants avec l'aide de la région, et une cinquantaine de colis pour les plus démunis financés par des chèques de l'Etat et de l'Europe.
 

Le premier mois du confinement, on a vidé la banque alimentaire. Heureusement qu’on a ces chèques qui nous permettent de donner des paniers équilibrés aux gens.

Mireille Brechet, présidente de la banque alimentaire de la Haute-Vienne.


80 associations dépendent aujourd’hui de la banque alimentaire. La crise économique annoncée ne pousse pas à l’optimisme.

Cette épicerie solidaire au centre de Limoges est la plus grande de la Nouvelle-Aquitaine. Elle compte 6 salariés, mais ne pourrait pas fonctionner sans ses 70 bénévoles.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
déconfinement société