Passeports et cartes d'identité : une panne nationale empêche la remise des pièces aux usagers

Un bug informatique a été signalé dans le système de l'Agence Nationale des Titres Sécurisés. Impossible de récupérer ses papiers d'identité. Les perturbations ont duré jusqu'à mercredi. L'ANTS nous explique les raisons de ces perturbations.

C'est la toute première fois qu'on a une panne aussi importante depuis quinze ans que je suis dans ce service.

Nadia Taounza, responsable adjointe du pôle démarche citoyenne à la mairie de Limoges

à France 3 Limousin, rédac web

Grosses perturbations au service des identités de la Mairie de Limoges. Comme partout en France depuis ce lundi 11 septembre, la remise de passeports et cartes d'identité était impossible en raison d'une panne dans le système de l'ANTS, l'Agence nationale des titres sécurisés.

La prise de rendez-vous n'étant pas nécessaire dans ce service de Haute-Vienne, de nombreux usagers se sont déplacés pour rien ce lundi, ce qui a occasionné quelques incompréhensions. 

"Un technicien est en cours d'intervention pour tenter de résoudre le problème ici, tout comme de nombreux techniciens au niveau national", nous confirme la mairie. Mais pour l'heure, l'origine du bug n'a pas été trouvée. Et le système, qui semblait repartir ce mardi matin, s'est remis à dysfonctionner. 

Les personnels ont été informés et des affiches ont été posées dans la mairie afin d'informer au mieux sur ce contretemps. 

Le problème ne concernant que la remise de titres d'identité, il est toujours possible de se déplacer pour faire un dépôt de dossier à Limoges, à savoir une demande de renouvellement ou de création de passeport ou de carte d'identité. 

Retour à la normale ce mercredi 

Contactée par téléphone, Anne-Gaëlle Baudouin, directrice de l'Agence nationale des titres sécurisés, nous confirme qu'il y a effectivement "un incident en cours depuis hier (lundi, NDLR) qui affecte les conditions de recueils de demandes et leur remise. Il s'agit de déconnexion aléatoire de la nouvelle version du système installée pendant le week-end."

Si la déconnexion n'est pas systématique, elle entraîne de nombreuses perturbations que la directrice modère toutefois : "À titre d'exemple, lundi, les dépôts de demandes se sont faits en France à peu près normalement. Mais sur les remises, il y a eu une diminution très importante du nombre de remises. Les équipes techniques sont à pied d'œuvre, on est en cellule de crise." 

Le retour à la normale prévue pour mercredi matin a été confirmée par l'ANTS sur le réseau social X, ex twitter : 

Dans l'attente de cette reprise, il avait été rappelé aux mairies et aux préfectures qu'elles pouvaient avoir recours à une procédure exceptionnelle de remise réservée aux situations d'urgence. Pour les cas problématiques, par exemple dans le cas d'un départ impératif à l'étranger.