Un policier se suicide au commissariat de Limoges

Le motard âgé de 45 ans s'est donné la mort avec son arme de service dans un vestiaire de l'Hôtel de Police.

Le policier s'est donné la mort dans un vestiaire du commissariat.
Le policier s'est donné la mort dans un vestiaire du commissariat. © France 3 Limousin
Les faits se sont déroulés ce matin, lundi 4 mars 2019, à la reprise du travail, dans un vestiaire du commissariat de Limoges. 
Un motard de Formation Urbaine Motocycliste, âgé de 45 ans, s'est donné la mort avec son arme de service.

C'est l'un de ses collègues qui l'a découvert vers 8h20. Le SAMU n'a pu que constater le décès à 8h30. 

Une enquête de la police judiciaire a été ouverte, le parquet ne souhaite pas s'exprimer pour le moment. 

Une cellule d'aide psychologique a été demandée par les syndicats.

 

Précédents


Ce n'est pas la première fois que la police de Limoges est ainsi endeuillée.

Le 8 janvier 2015, un commissaire du SRPJ de Limoges s'était donné la mort dans son bureau, là encore avec son arme de service. 

Le 18 novembre 2013, le chef des divisions opérationnelles du SRPJ de Limoges avait mis fin à ses jours de la même façon.





 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers police société sécurité