• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Pop up ... le succès des aventures d'un petit garçon de papier

© France 3 Limousin
© France 3 Limousin

En tournant la première page, un enfant apparaît. Deux coups de ciseaux, une petite balle et il joue dans les vagues. Un bruit, une autre page et une énorme vague arrive.  Pop Up, un spectacle jeune public joué avec succès à la BFM de Limoges dans le cadre des Francophonies en Limousin. 

Par Angélique Martinez

En réinventant le livre animé sous forme théâtrale, Pop-up entrelace les micro-histoires d’un enfant de papier et celles d’une petite balle énigmatique : leur rencontre, leurs attentes et leurs transformations. À partir de presque rien, quelques évocations, des sons, des images qui se métamorphosent, Pop-up devient le support de notre imaginaire. Les aventures du petit garçon et de sa petite balle nous transportent dans un monde onirique, dans lequel deux morceaux de papier, trois découpages, un peu de colle et beaucoup de créativité et de douceur ouvrent les portes à la fantaisie, l’incitation, la menace, le rêve.

Deux actrices donnent vie et voix aux protagonistes de papier, jouant sur l’apparition des figures et des formes, sur l’enchevêtrement de celles-ci avec leur propre corps, sur le mouvement et l’illusion du mouvement. A l’époque de la 3D, du tout numérique, réinventer scéniquement un dessin animé fait figure de gageure. Mais cela ouvre également la possibilité d’emprunter une voie plus évocatrice et moins agressive, laissant plus d’espace à l’imagination, dans cette époque de dictature digitale. C’est aussi l’occasion de fusionner les manipulations, le théâtre d’objets et de sons, et le travail de recherche habituel de cette équipe qui se consacre pour la première fois au jeune public.



Remise du Prix Sony Labou Tansi
Un moment marquant comme chaque année En marge des Francophonie la remise du prix Sony Labou Tansi. C'est la pièce "Straight" de Guillaume Poix qui obtient le prix cette année. Une oeuvre qui traite des violences envers les femmes en Afrique du Sud.

Depuis 2003, le Pôle de Ressources pour l’Éducation artistique et culturelle « Écritures contemporaines francophones et théâtre » a mis en place dans l’Académie de Limoges un comité de lecteurs lycéens du théâtre francophone. Dès 2005, des lycées d’autres académies et de l’étranger ont rejoint cette action. Pour l’année 2015-2016, il était composé d’environ 600 élèves de France (dont La Réunion), mais aussi d’Algérie, du Bénin et du Maroc.

Le prix est avant tout une invitation de découverte et d’appropriation par des rencontres, de la littérature francophone. Il porte le nom de Sony Labou Tansi, grand auteur dramatique congolais dont l’œuvre marque l’histoire de la littérature francophone et qui fut un compagnon du festival des Francophonies en Limousin dès ses débuts. Sony Labou Tansi est décédé en 1995.








Sur le même sujet

toute l'actu musique

les gilets jaunes mobilisés dimanche 18 novembre

Les + Lus