Prélèvement à la source : les centres des impôts du Limousin débordés

La mise en place du prélèvement à la source le 1er janvier 2019 a provoqué une affluence importante dans les centres des impôts de la région. Les interrogations des contribuables sont nombreuses. Pas toujours facile pour les agents de répondre aux inquiétudes.
La plupart des interrogations des contribuables concernent des changements de situation fiscale.
La plupart des interrogations des contribuables concernent des changements de situation fiscale. © France 3 Limousin
Reportage de Denis Thibaudeau et Eric Bodin.

C'est l'affluence depuis le début de l'année au centre des impôts de Limoges, depuis l'entrée en vigueur du prélèvement à la source.

L'administration fiscale a renforcé sa présence aux guichets pour faire face à la demande.

Nous sommes essentiellement confrontés à des interrogations sur les changements de situation : les naissances, les mariages, les Pacs, les décès. Car cela a automatiquement un impact sur le taux d'avis d'imposition. (Alain Giraud, responsable adjoint du service des impôts de Limoges)


Mais il y aura peu de changements pour les 215.000 foyers fiscaux de Haute-Vienne.

En effet près de 70 % d'entre eux ont mensualisé leurs impôts.

Reste à faire l'avance de la plupart des crédits d'impôts qui ne seront remboursés qu'en septembre, après la déclaration annuelle.


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
impôts économie emmanuel macron