Railcoop. L'assemblée générale vote la poursuite des activités malgré les difficultés financières

Ce samedi 7 octobre 2023, une assemblée générale a eu lieu entre le PDG de Railcoop, qui souhaite relancer le Bordeaux-Lyon, et ses salariés sur l'avenir de la coopérative ferroviaire. 88,48% des sociétaires ont voté pour la poursuite des activités.

Il y a encore un peu d'espoir pour le Bordeaux-Lyon, en passant par Limoges, Saint-Sulpice-Laurière et Guéret. Ce samedi 7 octobre 2023, l'assemblée générale des sociétaires de Railcoop a voté pour une poursuite des activités à 88,48%.

"Les difficultés financières demeurent"

Les sociétaires "ont également voté à 85,5 % en faveur de la poursuite des négociations avec le Fonds d'investissement espagnol Serena Partners", précise le communiqué. Cette négociation pourrait permettre l'achat et la rénovation des rames tout en partageant le risque de l’exploitation commerciale du Bordeaux-Lyon.

Toutefois, si ce vote était indispensable pour continuer à porter notre projet, les difficultés financières de Railcoop demeurent.

Railcoop

Communiqué de presse

L'entreprise ajoute que "la coopérative évalue depuis plusieurs jours sa capacité de recapitalisation à très court terme, qui permettrait une continuation d'activité".

Un courrier envoyé au président de la République

Lundi 2 octobre, le conseil d'administration de l'entreprise "a constaté qu'il serait sûrement nécessaire d'ouvrir une procédure collective" devant le tribunal de commerce. En cause : le manque de fonds. En juin, l'entreprise a annoncé en avoir "un besoin très urgent". Elle devait réunir 500 000 euros dès cet été. Ce que l'entreprise n'a pas réussi à faireDébut octobre, la levée de fonds n'était que de 383 500 euros.

Dans son communiqué, Railcoop fait savoir qu'un courrier a été envoyé à Emmanuel Macron "pour solliciter une entrée de l'État au capital social de Railcoop". "À l'heure où 700 millions d'euros sont prévus pour les grandes villes (RER métropolitains), un engagement de l'État témoignerait de son intérêt pour la desserte des territoires ruraux", conclut l'entreprise.

La liaison, qui était prévue pour l'été 2022 et qui a déjà été repoussée deux fois par Railcoop, devait être mise en place mi-2024.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité