Réfugiés ukrainiens : un guide et une application de traduction en français élaborés par une orthophoniste / Французько-український комунікаційний буклет

Publié le
Écrit par Hélène Abalo .

Comment dit-on bonjour en ukrainien ? Alors que des milliers de déplacés fuyant la guerre arrivent en France, se pose la question de la barrière de la langue. Pour faciliter la communication dans les familles d'accueil, voici un livret et une application, à base de pictogrammes, mis au point par une orthophoniste de Haute-Vienne.

Comment comprendre et se faire comprendre ? Alors que des déplacés ukrainiens arrivent en France, il n'est pas forcément facile de dépasser la barrière de la langue et celle de deux alphabets différents.

Evidemment, des traducteurs automatiques existent mais ils ne sont pas forcément accessibles à tous. Voici donc un livret de communication français / ukrainiens, réalisé à partir de pictogrammes. Simple et efficace, il est conçu pour accompagner les réfugiés et leur famille d'accueil dans les situations du quotidien. 

Comprendre/ зрозуміти

Ce livret a été élaboré par une orthophoniste de Haute-Vienne. Laura Hannagan s'est inspirée de la démarche de Weronika Firlejczyk, internaute polonaise, qui propose des lexiques de traduction sur Facebook. "J'ai partagé quelques vignettes sur les réseaux et en quelques heures les demandes ont afflué. On me demandait d'améliorer le concept !" se souvient Laura. 

Ni une, ni deux, la jeune (presque) trentenaire, qui souhaite participer à ces mouvements de solidarité envers les Ukrainiens, s'attelle à la tâche. "J'ai dû trouver quelqu'un qui s'y connaît en informatique pour pouvoir améliorer les items facilement et bien entendu, des personnes qui parlent français et ukrainiens afin d'optimiser la traduction".

Comment ça va ? / як справи ?

Laura, Julien, Jean-Philippe, Irina, Lena... Une fois l'équipe formée, les nuits ont été courtes et en moins d'une semaine, le livret s'est enrichi : aujourd'hui, il est composé de 16 pages, classées par catégories :

  • Formules de politesse
  • Communication quotidienne
  • Envies et besoins
  • Santé
  • Emotions
  • Alimentation
  • Vêtements et accessoires  

Partagée au fur et à mesure de son élaboration, la base de données a également été alimentée par les internautes. "J'ai parfois été un peu dépassée par tous les messages qu'on recevait" explique Laura. Le livret va continuer d'évoluer.

Les pictogrammes sont issus du Centre Aragonais de Communication Augmentative et Alternative, un organisme espagnol qui a pour vocation de faciliter la communication et l'accessibilité cognitive à tout type de personnes dans les domaines de l'autisme, du handicap intellectuel, du grand âge… Ces outils peuvent également servir de "traducteur" dans une langue étrangère. "Je connaissais ARASSAAC pour l'avoir utilisé dans ma pratique professionnelle, mais il n'existait pas de traduction du français vers l'ukrainien, alors je l'ai fait !", explique Laura.

Sur chaque vignette figurent un pictogramme, sa signification en français et sa traduction phonétique en cyrillique pour les ukrainophones, ainsi que sa traduction en ukrainien avec sa traduction phonétique en latin pour les francophones.

Merci Merci / Дякую !

Et le concept séduit. Laura a déjà été approchée par des personnes de Belgique et de Suisse, ou encore des Français actuellement en Pologne et qui aident les réfugiés souhaitant rejoindre la France ou un pays francophone. Une agence régionale de santé s'intéresse aussi à la démarche.

Le guide est consultable en suivant ce lien :

LIVRET DE COMMUNICATION FRANÇAIS-UKRAINIEN

Pour le rendre plus "mobile", Laura et son spécialiste informatique, Julien Amiot, ont décidé de décliner ce livret en une application utilisable sur smartphone

Ce livret a pour vocation à être partagé le plus possible. A vous de jouer !

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité