Réouverture totale des restaurants et couvre-feu à 23 h : comme un air de liberté dans le centre-ville de Limoges

L’étape trois du déconfinement a eu lieu mercredi 9 juin 2021. Le couvre-feu retardé à 23 heures et la réouverture de l’intérieur des restaurants a incité les Limougeauds à sortir. Un air de liberté flottait dans le centre-ville hier soir.

Le centre-ville de Limoges a été investi par les riverains qui ont souhaité profiter des réouvertures, du couvre-feu retardé et du beau temps, mercredi 9 juin 2021.
Le centre-ville de Limoges a été investi par les riverains qui ont souhaité profiter des réouvertures, du couvre-feu retardé et du beau temps, mercredi 9 juin 2021. © Martial Codet-Boisse – France Télévisions

"On est arrivés à 17h30 et on restera jusqu’à 23 heures !", s’enthousiasme sans détours Julien, installé en terrasse avec ses collègues de travail, rue Charles Michel, au cœur du centre-ville de Limoges. Pour cette troisième étape du déconfinement, les mesures sanitaires se sont allégées : réouverture des salons, concerts et stades avec pass sanitaire, réouverture des salles de sports et ouverture de la totalité des restaurants - les terrasses (depuis le 19 mai 2021) et des salles - combinée avec un couvre-feu retardé à 23 heures, un air léger flottait dans les rues ensoleillées. "23 heures c’est l’heure à laquelle on commençait l’apéro avant, maintenant c’est l’heure à laquelle on va le terminer mais effectivement c’est quand même mieux !", s’amuse Julien.

Assouplissement des règles sanitaires mercredi 9 juin 2021 : un air de fête dans les rues de Limoges.
Assouplissement des règles sanitaires mercredi 9 juin 2021 : un air de fête dans les rues de Limoges. © Samuel Chassaigne - France Télévisions

Dans les restaurants, des équipes renouvelées…

Pour assurer le bon fonctionnement de ces réouvertures, il a fallu remobiliser les troupes de restaurateurs et de serveurs, après des mois de fermeture. "On est une corporation qui travaille plus de 15 heures par jours, alors se retrouver à regarder Netflix toute la journée, forcément il y a eu un changement, témoigne Martin Dumas patron d’un restaurant du centre-ville limougeaud. On va avoir deux petites semaines d’adaptation au niveau du sommeil et des heures de travail puis après, tout va rentrer dans l’ordre !", poursuit le gérant optimiste qui a ouvert entre les deux premiers confinements et dont le service est assuré par une équipe presque entièrement renouvelée. La crise ayant engendré des départs.

"Je ne suis pas de la région. Je suis de la Côte d’Azur. Je suis arrivé la semaine dernière donc c’est un gros changement pour moi : de retravailler déjà, ça fait huit mois quand même donc c’est un tout, il faut reprendre les mécanismes… Mais bon, ça fait du bien ! Un peu de sport !", réagit un serveur en plein service, un sourire caché derrière son masque.

Les salles des restaurants aussi ont pu rouvrir ce mercredi 9 juin 2021.
Les salles des restaurants aussi ont pu rouvrir ce mercredi 9 juin 2021. © Martial Codet-Boisse – France Télévisions

… Et des clients habituels absents

Dans un autre restaurant de Limoges, l’équipe n’a pas changé mais le patron s’inquiète de ne pas avoir retrouvé la clientèle du midi composée en majorité de cadres désormais souvent en télétravail. "Quand on recommence une activité on est anxieux de voir comment les gens vont recevoir ce qu’on propose, leur état d’esprit, leurs attentes… On recommence presque sur une feuille blanche", témoigne-t-il.

La prochaine étape du déconfinement est attendue le 30 juin prochain avec la fin du couvre-feu, et des jauges selon les situations locales.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie covid-19 santé société