Un réveillon très chaud pour les pompiers de Haute-Vienne

La nuit de la Saint-Sylvestre a été marquée dans le département par plusieurs incendies et des intoxications au monoxyde de carbone.
 
70 moutons ont été tués dans l'incendie d'un bâtiment agricole à Saint-Jean-Ligoure
70 moutons ont été tués dans l'incendie d'un bâtiment agricole à Saint-Jean-Ligoure © Cécile Gauthier
Si les pompiers de Haute-Vienne avaient prévu de réveillonner au calme, c’est raté.
Dès 21h06 ce 31 décembre, les ennuis commencent avec un important feu de bâtiment agricole à Saint-Jean-Ligoure.


 

70 moutons tués



Une grange et un appentis sont partis en fumée, soit une surface de 300 m2.
A l’intérieur, 70 moutons et 15 dindons ont péri.
30 tonnes de fourrage sont également détruites.   

Feux de véhicules



Une tradition peu glorieuse a aussi été malheureusement respectée : plusieurs feux de voitures sont à déplorer dans la nuit.
En tout il y en a eu 5, principalement dans le secteur de la Bastide, à Limoges.

Autre incendie volontaire, celui du radar fixe-mobile situé sur la RN 520.
Un radar a été incendié sur l'ancienne D2000
Un radar a été incendié sur l'ancienne D2000 © Jean-Marie Arnal

 

Intoxication



On vous avait pourtant prévenu : le monoxyde de carbone peut faire des ravages en hiver.

Suite à une coupure de courant, une famille de Pierre-Buffière a choisi de se chauffer avec un groupe électrogène à l’intérieur d’une maison.
Après des malaises, les pompiers sont appelés à la rescousse ; au final, 2 adultes et 6 enfants ont été transportés au CHU de Limoges.
 
Reste à espérer que l’année ne sera pas à l’image de cette nuit particulièrement agitée…

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers