SNSM en Limousin : des formations même s'il n'y a pas la mer…

© pixabay
© pixabay

La SNSM organise samedi 23 juin 2018 la deuxième Journée Nationale des Sauveteurs en Mer. L'association compte 3500 sauveteurs. Et des formations existent même dans des territoires éloignés de la mer ! Exemple en Limousin.

Par France Lemaire

Depuis quelques mois, à raison de 3 samedis sur 4, une quinzaine de jeunes Hauts-Viennois s'entraînent avec acharnement dans l'espoir d'appartenir à la grande famille de la SNSM. Ils apprennent  à faire sienne la devise de l'association : " Pour que l'eau salée n'ait jamais le goût des larmes."

Et ils ne reculent devant aucune difficulté. Ce jour-là, à l'entraînement au lac de Saint-Pardoux, l'eau est à 12°… Permis bateau, certificat de radiotéléphoniste, secourisme, la formation est pluridisciplinaire, et spécifique à la SNSM, elle va se poursuivre à Oléron. Les jeunes sont encadrés par des moniteurs de l'antenne limougeaude de la SNSM. Elle forme chaque année une cinquantaine de nouveaux sauveteurs, prêts à assurer notre sécurité l'été sur les plages. 


Les sauveteurs de la SNSM en formation
Une quinzaine de jeunes Haut-Viennois, qui assureront la sécurité cet été sur nos plages, se sont entrainés ce samedi au lac de St Pardoux, dans une eau à 12°. Ils sont encadrés par des moniteurs de l'antenne limougeaude de la SNSM, qui chaque année forme une cinquantaine de nouveaux sauveteurs. Intervenants dans le reportage : Manon Vitet, étudiante en STAPS § Jean-Clément Chassagne, formateur bénévole SNSM §Lohan Delomenie, lycéen § Stéphane Gayvrama, directeur du centre de formation et d'intervention SNSM Limoges - Marine Guigné, Frédérique Bordes et Xavier Beaudlet

Les gestes qui sauvent


Si la SNSM forme "les sauveteurs des mers", l'association se mobilise également auprès du grand public pour renforcer la prévention au quotidien. Ainsi, à l'occasion des 10es  journées nationales de prévention de la noyade, des stages se sont déroulés dans les piscines pour sensibiliser petits et grands aux dangers du milieu aquatique.

Chaque année, en France, les noyades sont responsables de plus de 600 décès. chez les jeunes la noyade est la deuxième cause de décès accidentel.
En France, à peine 30 % de la population connaissent ces gestes... Un chiffre faible quand on sait que le taux peut monter à 90 % dans les pays scandinaves...

 

Noyades : connaître les gestes qui sauvent avec la SNSM
A l'occasion des 10ès journées nationales de prévention de la noyade, les sauveteurs en mer font le tour des piscines pour sensibiliser petits et grands aux dangers du milieu aquatique. - Reportage : Mary Sohier et Jean-Marie Arnal

 

Sur le même sujet

Fraude à la licence IV : les commerçants de Sarlat s'inquiètent

Les + Lus