Cet article date de plus de 3 ans

Quand le son des stars vient de Limoges

Vous avez peut-être déjà entendu le fruit de son travail sans le savoir, en écoutant Francis Cabrel, la chanteuse Izia, les Wampas ou même Johnny Hallyday... Le constructeur des amplificateurs pour  guitares est haut-viennois.
Son vrai métier, c’est professeur de sciences physiques au collège de Nexon.
Mais Denis Manlay s’est aussi fait un nom dans le monde de la guitare, sans publicité, uniquement avec le bouche à oreille.


Vintage


Ses premières créations ont presque 15 ans. Depuis, de nombreux guitaristes ont été séduits, et ses amplis ont même fait vibrer le stade de France…

Sa spécialité ? Les amplis vintages des années 60 et 70.
Les originaux sont aujourd’hui très chers et très fragiles. Lui les reproduit fidèlement, et permet à des guitaristes d’aujourd’hui de retrouver des sons inimitables. 


Balade à Paris


Sa reconnaissance dans le milieu musical remonte à la fabrication de son troisième ampli ; il est alors contacté sur un forum internet par le guitariste Philippe Almosnino (Les Wampas, Johnny Hallyday) qui lui demande de monter à Paris, pour tester la bête.
Denis Manlay raconte la suite :

Je me suis retrouvé dans les studios Universal avec mon ampli, en plein milieu d’une répet d’une tournée de Benjamin Biolay. J’étais un peu en dehors de ma zone de confort… Mais l’ampli a beaucoup plu.


Denis Manlay fabrique aussi des pédales d’effets qui modulent le son, et même depuis peu des sangles pour les guitares.
Toujours à la recherche de nouveaux terrains à explorer. Pas pour en vivre, juste par passion...

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
insolite sorties et loisirs