Un spectacle hommage à Barbara à l’Opéra de Limoges ce vendredi

Publié le Mis à jour le
Écrit par Nassuf Djailani avec Isabelle Rio

Il y a vingt-cinq ans disparaissait la chanteuse Barbara. Pour lui rendre hommage, l’Université de Limoges via son service culturel et l'Opéra proposent le spectacle musical que la chanteuse avait écrit et interprété avec Gérard Depardieu dans les années 80. C'est ce vendredi à 20h.

A l’Opéra de Limoges ce jour-là, les notes de piano marquent les derniers ajustements pour une émotion qui prend corps. Une interprétation inédite de la création de Barbara Un pari osé en 1986 qui avait emporté le public au Zénith de Paris pour 35 représentations avant une tournée d'un an jusqu'en Italie. Une aventure qu’avait partagée à l’époque le pianiste limougeaud Patrice Peyrieras qui s’en souvient.

Il assure aujourd’hui, la direction, les arrangements et le piano du spectacle "Lily Passion"

« on était quatre, moi j’étais un petit jeune j’avais entre 25 et 26 ans. Et on était fasciné par Barbara. Tous. Fasciné par Depardieu aussi, parce que quand on avait les deux sur le plateau, c’était assez extraordinaire. Voir la puissance, et la concentration pendant deux minutes, et après une fois qu’on dit stop, repartir dans la vie courante et d’un seul coup, être dans cet aller-retour avec une telle puissance, je ne connaissais pas ».

 

 

Lily passion, ce sont 19 titres pour raconter une rencontre, celle d'une chanteuse avec un assassin qui tue dans chaque ville où elle se produit.

Une mise en scène qui intègre la participation de dix étudiants de l'université de Limoges.

 

« Dans cette œuvre, raconte Adrien Ledoux, metteur en scène du spectacle, il y a des moments où le monde de Barbara et de Lily se déploie derrière elle et devient, dans un onirisme, et peuplé d’un tas de personnages étranges, et puis il y a des moments où elle est très seule, très isolée, donc on a ce contraste, avec les étudiants sont sollicités sur certains tableaux et pas d’autres ».

Un plaisir, un enthousiasme que partage Nadine Cogné, du Service Culturel de l'Université de Limoges.

« Les étudiants ne s’attendaient pas à vivre une telle expérience dans un lieu pareil que l’Opéra, avec une mise en scène, la découverte du spectacle vivant, d’une création du début à la fin »

Une œuvre magistrale, trente-six ans plus tard, ici à Limoges, ce vendredi à l'opéra.

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité