VIDEO. Le Festival Éclats d'Email s'offre une pointure pour son concert de clôture

Publié le
Écrit par Colyne Rongere avec Martial Codet-Boisse

La 17e édition du festival Éclats d'Email s'est achevée ce dimanche 27 novembre 2022 à l'Opéra de Limoges avec le tromboniste américain Fred Wesley. Il a notamment collaboré avec James Brown. Cet ensemble jazz/funk/soul clôt une série de 25 concerts pour ce festival qui atteint cette année un record de fréquentation.

Une section cuivre qui claque et qui groove. Ce dimanche 27 novembre 2022, le public de l'Opéra de Limoges était en présence d'une des légendes de la famille funk.

Fred Wesley et son trombone ont accompagné les plus grands : James Brown, Maceo Parker ou encore Georges Clinton. Une pointure pour clôturer cette 17e édition du festival Éclats d'Email. "Nous jouons du jazz et du funk... C'est notre spécialité le funk... Avec mon association avec James Brown, très connu pour son funk... Je joue aussi du jazz, rythm'n blues et du blues aussi...Nous avons a une palette très large, vous savez.", confie-t-il.

Au début des années 90, Fred Wesley participe au renouveau du jazz funk...Surnommé le "Funkies Trombone Player ever", le public ne s'y trompe pas. "C'est à la fois la grande tradition du jazz et une grande capacité d'innovation, d'inventivité."

Éclats d'Email, une année record

Ce concert de clôture de la 17e édition du festival de jazz Éclats d'Email affichait complet, à l'image de nombreuses représentations ces dix derniers jours. Avec +15 % de fréquentation par rapport à 2019 et près de 10 000 spectateurs, il semblerait que 2022 soit l'année de tous les records.

Pour les habitués, sans surprise, c'était bien plus qu'une simple saison. Mais pas que... Éclats d'Email découvre un nouveau public chaque année. Un public convaincu. "Nous avons des publics du cœur du territoire et nous avons un nouveau public qui vient de loin, qui fait ses propres choix artistiques. Ce soir, des personnes viennent de Figeac, de Toulouse, je trouve cela formidable", confie Jean-Michel Leygonie, directeur du festival.

Nous avons voyagé à Cuba, en Israël, aux Etats-Unis évidemment et en France. Pas besoin de grands voyages pour se balader quand on est à Limoges.

Un spectateur

Éclats d'Email, c'est aussi un festival qui se réinvente, notamment grâce à sa nouvelle offre touristique. Au programme : hôtel compris, visites et concerts. "Nous avons mis cela en place cette année. Ce sont des pass de deux jours, sur lesquels nous avons proposé aux gens d'aller à la découverte des entreprises partenaires, en maroquinerie et textiles, et le lendemain de faire des visites de la Ville de Limoges." Une formule qui devrait être développée l'an prochain.

Du Jazz à tous les étages

Son succès, Éclats d'Email le doit avant tout à sa programmation, à sa diversité de concerts et de lieux de représentation.

De sa soirée d'ouverture en hommage à Aretha Franklin par la "Natural Women Band", créée par Tatiana Gronti, au gospel et Rythm'n'blues puissants de Toni Green, en passant par la virtuosité de Biréli Lagrene.

Au total, 25 concerts auront fait vibrer Limoges pendant dix jours. Un festival qui fait véritablement du jazz, à tous les étages.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité