VIDEO. Le Limoges Beaubreuil FC sanctionné, "la faute à un petit groupe de supporters" selon l'entraîneur

Publié le
durée de la vidéo : 01min 35
Le Limoges Beaubreuil FC sanctionné par la Ligue de football de Nouvelle-Aquitaine ©Léa Broquerie / André Abalo - France Télévisions

Vainqueur de la Coupe de la Haute-Vienne la saison dernière, Le Limoges Beaubreuil FC écope de suspensions de terrain à la suite d'incidents survenus en marge des rencontres. L'entraîneur a souhaité réagir.

La Ligue de football de Nouvelle-Aquitaine se refuse à  tout commentaire pour le moment dans cette affaire. Et pourtant, réunie en commission de discipline, elle a sanctionné le club limougeaud pour des débordements survenus en début de saison. Des insultes et des menaces impliquant les supporters, en marge des rencontres. Pour ces faits, le couperet est tombé : 10 suspensions de terrain ; l’équipe ne pourra donc plus jouer à domicile jusqu’à la fin de la saison

Selon l’entraîneur Youssef Oukattou, ces faits seraient "la faute d’un petit groupe de supporters". Toutefois, il avance une autre explication plus surprenante : ces dérapages seraient liés à la configuration du terrain des Rochilloux :

“Il n’y a pas de tunnel pour raccompagner les joueurs et les arbitres aux vestiaires, donc on n’est pas à l’abri de se faire menacer ou insulter. (...) Si on avait un tunnel, on n’aurait aucun souci au niveau des menaces et des insultes.” affirme-t-il, tout en reconnaissant son impuissance : “Ce qu’il se passe en dehors du terrain, on ne pourra rien y faire, on le voit même dans le football professionnel.” 

Un coup dur pour le club

Ça nous met un petit coup au moral mais on devra faire avec quoi qu’il arrive. Que ce soit au niveau de la buvette ou des entrées, il y aura un impact sur les finances du club. On va essayer de trouver autre chose pour rentrer de l’argent. Malheureusement, on aura des problèmes. (...) Maintenant on va se reconcentrer, rejouer au football et redonner du plaisir à tout le monde : aux joueurs, aux supporters… même de loin. 

Youssef Oukattou, entraîneur du Limoges Beaubreuil FC

Les joueurs non plus ne veulent pas se laisser déstabiliser. Etienne Thomas évolue au poste de défenseur. “On est motivés, ça reste du foot, il faut ramener la victoire quand même. (...) Qu'ils continuent à nous encourager, mais qu’ils ne dépassent pas les bornes, parce que la ligue le voit très vite”. Même s’il l’assure : “Je n’ai pas vu des choses très méchantes.”

Un autre incident en cours d'instruction

Selon nos informations, le 23 octobre dernier, après avoir remporté leur match 1-3 en déplacement contre le Limoges Beaubreuil FC, les joueurs de l’Avenir Sportif de Gouzon ont découvert les pneus de leur mini-bus crevés. Contacté par téléphone, le président du club de Gouzon nous a confirmé ne pas vouloir porter plainte. De son côté, le club de Beaubreuil tient à préciser que l'équipe a alors mis son propre mini-bus à disposition des joueurs adverses afin de les ramener à Gouzon. Cet incident est toujours en cours d’instruction par la commission de discipline de la ligue de football de Nouvelle-Aquitaine. L'origine de ces dégradations n'est pas encore connue.

Des matches à plus de 30 km

Le Beaubreuil FC a pu compter sur l’hospitalité de la commune de Neuvic-Entier et de son club l’AS Chateauneuf-Neuvic pour jouer le derby face à L’Amitié Franco-portugaise (0-0) ce dimanche... à plus de 30 km de Limoges. Le club a fait appel de la décision de la ligue pour les 9 rencontres suivantes. La décision sera rendue prochainement. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité