VIDEO.[Revoir Dimanche en Politique] Le décrochage scolaire : comment raccrocher ?

Publié le
Écrit par Cécile Gauthier .

Ils ont arrêté l'école sans avoir le moindre diplôme. Pas de cours, pas de formation. Pas de travail non plus. On les appelle les décrocheurs, ils sont au coeur de notre émission Dimanche en Politique. Le décrochage scolaire n'est pas une fatalité. On parle des solutions, chez nous en Limousin, avec nos invités.

L'abandon scolaire concernerait en France près de 10% des élèves.

En 2019 le gouvernement a décidé d'en finir avec le décrochage. 

La loi pour une Ecole de la Confiance s'applique depuis 2020, son objectif premier est qu'aucun jeune, entre 16 et 18 ans, ne soit laissé sans diplôme, sans formation ou sans emploi. 

Elle a donné les rênes des  Plateformes de Suivi et d'Appui aux Décrocheurs à deux institutions : 

Au delà de ces institutions, l'académie de Limoges dispose également d'un outil d'une redoutable efficacité, le micro-lycée Utrillo. Logé au sein du lycée Suzanne-Valadon à Limoges. Il est entièrement dédié aux décrocheurs, souhaitant reprendre le cours de leurs études jusqu'au bac général. L'une de ses fondatrices, Carole Durce-Deloustal, nous en parle avec passion. 

Au cours de cette émission nous découvrons également le parcours de deux "raccrochés". Julia Trinta a toujours détesté l'école, depuis la maternelle. Elle a abandonné les cours au collège. Elle nous explique comment elle est parvenue à raccrocher. Aujourd'hui elle aime tellement les études, qu'elle a choisi d'en faire son métier. Elle est étudiante en sociologie et veut devenir enseignant-chercheur.

Théo Rabineau a pour sa part choisi un autre parcours. Il apprend actuellement le métier de monteur réseau au Centre de Formation et d'Insertion aux Métiers du Bâtiment au Palais-sur-Vienne.

Retrouvez ICI tous vos interlocuteurs des Plates-formes de Suivi et d'Appui aux Décrocheurs en Limousin. Et n'hésitez pas a cliquer sur les liens hypertexte dans le corps de cet article pour retrouver tous les contacts des organismes présentés au cours de l'émission.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité