VIDEO. Tradition des Rameaux : des pâtisseries, spécialités limousines oubliées

Ce 2 avril 2023 est le jour du dimanche des Rameaux. Une date qui marque l’entrée dans la Semaine sainte, 6 jours avant la fête de Pâques pour la communauté chrétienne. Mais ce dimanche est aussi l'occasion de retrouver pour les gourmets et les gourmands, des traditions limousines, presque oubliées. Reportage d'Antoine Jégat, Valérie Agut et Chrystèle Reynard ©France 3 Limousin

Ce dimanche 2 avril 2023 est, pour la communauté chrétienne, le jour des Rameaux qui marque l’entrée dans la Semaine sainte. C’est aussi toute une tradition de pâtisseries limousines anciennes, spécialement conçues pour l’occasion et devenues rares.

Six jours avant la fête de Pâques et ses incontournables chocolats, le dimanche des Rameaux est, lui aussi, à l’origine de nombreuses gourmandises : la brioche « la Cornue », les jolis petits glands, fraises, carottes ou choux-fleurs en pâte d’amande (dont les précieux moules anciens sont conservés comme des reliques) ou encore le chapelet de meringues avec sa croix.

Autant de spécialités limousines qui sont de nos jours devenues rares, mais que l’on trouve encore dans certaines pâtisseries du centre-ville de Limoges :

Ça rappelle une époque où on allait chez les grands-parents le jeudi et on avait des petits pochons comme ça où il y avait des petits légumes, des petits fruits… On mangeait ça et on était heureux.

Un gourmet nostalgique

Autre tradition 100% limousines, les branches de buis étaient autrefois vendues sur l’une des places emblématiques limougeaudes, la place Saint-Michel. On les retrouve aujourd'hui chez une poignée de fleuristes sous la forme de rameaux fleuris. Dans les vitrines, les bouquets de buis sont ornés de rubans blancs et de meringues blanches ou rose pâle.

Toute une poésie gourmande, moins tapageuse que les chocolats pascaux, qui cherche désormais à séduire les plus jeunes.