VIDÉO. Une prouesse scientifique : naissance d'une espèce unique de poisson à l'aquarium de Limoges

durée de la vidéo : 00h01mn43s
Il y a moins d'un an, l'aquarium de Limoges a vu naître dans ses bassins, six bébés d'une espèce rare et unique de poissons brochets. Cette variété a été découverte dans les Landes. L'éclosion de ses poissons représente une prouesse scientifique. C'est aussi une avancée pour tenter de comprendre le vivant. Intervenant : David Brantôme, directeur de l'aquarium du Limousin ©Jean-Martial Jonquard, Jean-Marie Arnal, France Télévisions

Il y a moins d'un an, l'aquarium de Limoges a vu naître dans ses bassins, six bébés d'une espèce rare et unique de brochet. Cette variété a été découverte dans les Landes. L'éclosion de ses poissons représente une prouesse scientifique. C'est aussi une avancée pour tenter de comprendre le vivant.

C'est un cas à part dans la biodiversité. En 2014, une espèce rarissime et unique de brochets était découverte dans les Landes. Appelée, savamment, esox lucius aquitanus, l'espèce n'était présente que dans les marais et les lacs landais.

Après de nombreuses années passées à convaincre les autorités, l’aquarium de Limoges a obtenu l’autorisation de prélever des œufs, pour tenter de les faire éclore et de les étudier.

Un travail de longue haleine

Six bébés brochets nagent maintenant dans les bassins de l'aquarium. C'est une fabuleuse histoire scientifique et une avancée pour tenter de comprendre le vivant. "Avec la Fédération des pêches des Landes et l'université de Nancy. Tous les trois, on est allé convaincre le ministère de l'Environnement d'avoir une autorisation de prélever des œufs à l'état sauvage au mois de janvier 2023, confie David Brantôme, directeur de l'Aquarium du Limousin.

Puis, il s'ensuivit un travail minutieux, "Œuf par œuf, il faut les trier, les nettoyer, vérifier que les petits vont bien, qu'il n'y ait surtout pas de mycoses qui s'installent, sinon ils risquent de mourir. Après, il faut les faire naître. Il faut les faire grossir, qu'ils acceptent la nourriture, changer l'alimentation au fur et à mesure qu'ils vont grandir. Tout ça, c'est un travail quotidien qui a duré des mois et des mois." 

Quel intérêt scientifique ?

À l’état adulte, ce type de brochet peut atteindre une taille de près d’1,20 m. Il se différenciera principalement de ses congénères, par un rostre, une sorte de bec, mais pour les poissons.

La variété, qui serait apparue il y a quelques dizaines de milliers d’années, a suscité un engouement scientifique. "Il a évolué différemment parce qu'il n'avait pas le même milieu que le brochet commun et pourquoi il a évolué différemment ? Dans quelle condition, etc. Tout ça nous permet également de réfléchir sur d'autres espèces, notamment la manière dont l'espèce humaine a évolué par rapport à l'environnement qu'elle a. Ce sont des modèles sur lesquels on va pouvoir se baser pour pouvoir mieux comprendre."

Ce symbole, miracle de l'évolution, peut être observé à l'aquarium de Limoges.