Vol de cuivre : 30 mois de prison ferme pour avoir subtilisé trois tonnes de cuivre en Haute-Vienne et en Creuse

Le 20 mars dernier, un homme avait été interpellé pour le vol de plusieurs tonnes de cuivre par la brigade de recherche de la gendarmerie de la Haute-Vienne. Son procès s'est tenu à la cité judiciaire ce mercredi 17 mai 2023. Le parquet de Limoges avait requis trois ans de prison avec un maintien en détention.

Ces derniers mois, les vols de câbles téléphoniques se multiplient dans plusieurs communes du Limousin. Un homme a été interpellé en mars dernier par la brigade de recherche de la gendarmerie de Limoges. Il aurait volé dans six départements dont la Haute-Vienne et la Creuse, près de trois tonnes de cuivre.

Ving-cinq faits de vol avec destruction et dégradation au préjudice de l'entreprise de téléphonie Orange lui sont reprochés... Un préjudice qui s'élève à plus de 82 000 euros.

Multirécidiviste

Cet homme de 48 ans vivait dans son camion. Incarcéré depuis son arrestation le 22 mars 2023, il a reconnu trois vols qu'il aurait perpétrés début mars. 

L'homme a déjà fait huit mois de prison l'année dernière pour des vols de câbles aériens. Le parquet de Limoges a requis, à son encontre, trois ans de prison avec un maintien en détention.

Dans ce type d'affaire, les mis en cause encourent jusqu'à trois ans de prison et 45 000 euros d'amende comme explicité dans l'Œil du 20h de France 2, tourné à Châteauponsac en Haute-Vienne et diffusé le lundi 15 mai 2023.

Jugement

Jugé en comparation immédiate, le prévénu a été condamné à 30 mois de prison ferme. 3 de ses véhicules ont été saisis. Il a en outre été condamné à payer 77547 euros à Orange, et devra verser 500 euros à la société pour atteinte à son image.

La fin du procès a été quelque peu houleuse. L'homme a en effet invectivé juges et policiers au moment de son évacuation.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité