Zébrures d'automne à Limoges : le public au rendez-vous pour ce début de festival

La 38e édition des Zébrures d'automne, festival de la francophonie, a débuté le 22 septembre 2021 à Limoges. Plus de 50 spectacles seront proposés jusqu'au 2 octobre. S'il réserve un peu plus tard qu'à l'accoutumée, le public répond tout de même présent en ce début de festival.

L'an dernier, le festival des Zébrures d'automne est passé entre les gouttes de la crise sanitaire, programmé juste avant la dégradation de la situation et l'annonce du 2e confinement.
Cette année, une fois de plus, le festival a su s'adapter, même si, comme l'affirme son directeur Hassane Kassi Kouyaté, certains spectacles ont dû être annulés car les artistes n'ont pas obtenu leurs visas pour venir en France.

Malgré l'épidémie de Covid-19, toujours présente même si moins menaçante, la 38e édition des Zébrures d'automne affiche une programmation riche et variée : une cinquantaine de spectacles de danse, musique et théâtre, dont douze créations qui seront présentées pour la première fois à Limoges. De quoi séduire le public, habitué ou novice.

Réservations de dernières minutes

"Les réservations pour ce début de festival ont démarré assez lentement, mais c'est le cas pour toutes les salles de spectacle en France. Les gens ont désormais tendance à prendre leur place au dernier moment, la veille, voire le jour-même", constate Béatrice Castaner, secrétaire générale du festival, "Ce qui ne nous a pas empêché d'avoir 500 personnes pour le concert d'ouverture, "Malek", à l'Opéra mercredi soir. Les trois "premières" de jeudi soir ont aussi fait le plein au trois quarts. Notre billetterie a ouvert début septembre, mais ça s'affole surtout depuis une semaine..."

"Malek", spectacle d'ouverture des Zébrures d'automne 2021
Ce duo de musiciennes franco-palestinien, accompagné par l'orchestre de Normandie, a ouvert la 38e édition du festival Les Zébrures d'automne, à l'Opéra de Limoges le 22 septembre. Reportage de Colyne Rongère et André Abalo.

La caserne Marceau, QG du festival

Les concerts gratuits organisés à la caserne Marceau, quartier général du festival, remportent aussi un franc succès.
A l'instar du trio corrézien Brama et de son rock psychédélique en occitan. Nous les avons filmés ce jeudi, avant le concert.

Brama, du rock psychédélique en occitan
Ce trio corrézien joue du rock, transe et psyché, avec une vielle à roue. Il s'est produit à Limoges dans le cadre de la 38e édition des Zébrures d'automne. Reportage de Martial Codet-Boisse et Matthieu Dégremont.

La soirée étudiante, la "Big Bamboche", organisée ce jeudi soir, a - elle-aussi - attiré du monde, d'autant que la météo était plutôt clémente.

15 pays francophones représentés

Cette année, le festival met à l'honneur l'Asie et le Moyen-Orient, après l'Afrique l'an dernier.

Au total, quinze pays de la francophonie sont représentés. C'est le cas du Québec avec, notamment, le spectacle "Les Yeux dans le dos", une réflexion humoristique sur la maladie d'Alzheimer, qui est présenté ces 24 et 25 septembre à l'espace Noriac à Limoges.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
festival événements sorties et loisirs culture