Népal : des donateurs de Haute-Vienne financent une école

En avril 2015, un tremblement de terre a secoué le Népal faisant 8900 morts. Pour aider les victimes, le secours populaire de la Haute-Vienne a récolté plus de 5000 euros. L’argent a servi à reconstruire une école dans le village de Laprak.

Tout le village est rassemblé face à la nouvelle école de Laprak
Tout le village est rassemblé face à la nouvelle école de Laprak © les amis de Laprak
L’histoire a commencé par un article de presse quelques semaines après le tremblement de terre. Il indiquait que le secours populaire de la Haute-Vienne avait récolté des dons.

L’association lançait alors un appel : afin que l’argent ne se perde pas, ses responsables cherchaient des gens dignes de confiance au Népal pour l’utiliser au mieux.

Un an auparavant, un journaliste de France 3 a effectué un trek dans le pays en compagnie d’un guide touché de plein fouet par le drame. Son village a été totalement détruit et 21 personnes ont été tuées. Kissan Gurung cherchait alors par tous les moyens à aider les siens à Laprak.

Kissan Gurung, Guide au Népal
Kissan Gurung, Guide au Népal © Kissan Gurung

Les enfants d’en face

Pour le secours populaire, il était impensable de donner directement de l’argent à un particulier. Une association Limousine a alors servi d’intermédiaire. « Les enfants d’en face » travaille régulièrement sur des projets humanitaires en Asie.

L’association a dans un premier temps financé une aide d’urgence sur ses fonds propres. 1000 euros ont été débloqués pour acheminer un camion de riz à Laprak. Le village se situe à plus de 10 heures de route de Katmandou, à 2000 mètres d’altitude dans le Népal central.

Par la suite, « les enfants d’en face » a trouvé une association partenaire habituée à travailler avec le village de Laprak.

« Les amis de Laprak » a alors décidé de reconstruire l’école détruite par le séisme. Les 5000 euros récoltés en Haute-Vienne ont en partie financé ce bâtiment qui coûte en tout 100 000 euros. Il a été bâti en tenant compte des normes antisismiques.

durée de la vidéo: 01 min 12
Kissan Gurung remercie les donateurs ©F3 Limousin


« les amis de Laprak » et « les enfants d’en face » souhaitent désormais se lancer dans un autre projet : la construction d’un internat pour les élèves.

Les ouvriers posent la charpente sur la nouvelle école de village
Les ouvriers posent la charpente sur la nouvelle école de village © les amis de Laprak
Les ouvriers en plein travail
Les ouvriers en plein travail © Les amis de Laprak
Le village de Laprak a été totalement reconstruit plus haut dans la montagne pour éviter les glissements de terrain
Le village de Laprak a été totalement reconstruit plus haut dans la montagne pour éviter les glissements de terrain © les amis de Laprak
L'école résistera aux prochains tremblements de terre grâce aux normes antisismiques
L'école résistera aux prochains tremblements de terre grâce aux normes antisismiques © les amis de Laprak
travaux de finition
travaux de finition © Les amis de Laprak

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
solidarité société népal international séisme
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter