"Oradour doit être transmis aux générations futures" : un million d'euros donné par Dassault pour sauvegarder les ruines du village martyr

Le groupe Dassault a officialisé le versement d'un million d'euros à la Fondation du patrimoine, ce lundi 29 avril. Une somme qui contribuera à sauvegarder les ruines du village martyr d'Oradour-sur-Glane et perpétuera ainsi le souvenir du massacre de 643 hommes, femmes et enfants par les SS, le 10 juin 1944.

La famille du groupe Dassault a officialisé ce don d'un million d'euros à la restauration du village martyr au ministère de la Culture, ce lundi 29 avril. Une convention de mécénat signée en présence de la ministre Rachida Dati, du président de l’Association Nationale des Familles des Martyrs d’Oradour-sur-Glane, Benoît Sadry et d'Agathe Hébras, petite-fille du dernier survivant du massacre d'Oradour-sur-Glane.

C'est un don symbolique. La famille Dassault s'est particulièrement illustrée, notamment Marcel Dassault qui a subi les affres de la Seconde Guerre mondiale. Il a été déporté. Il s'est investi pour son pays, aujourd'hui ses enfants et ses petits enfants se tournent vers Oradour. On parle un peu le même langage...

Agathe Hébras

Petite-fille de Robert Hébras, dernier survivant du massacre d'Oradour-sur-Glane

"Nos racines, notre identité et notre histoire commune"

Lors de la signature de convention de mécénat au ministère de la Culture, Marie-Hélène Dassault a rappelé à nos confrères du Figaro, qu'Oradour-sur-Glane représentait "nos racines, notre identité et notre histoire commune. Oradour doit être transmis aux générations futures de tous les pays."

À travers sa dotation, Dassault Histoire et Patrimoine, le groupe aéronautique œuvre surtout à la restauration du patrimoine bâti ancien. 

Un million pour le premier chantier de restauration

Ce don participera, entre autres, à la conservation de murs du village martyr tels qu'ils étaient au moment du massacre du 10 juin 1944. Une première tranche du chantier de restauration qui assurera également la protection d'enseignes de commerce, de carcasses de véhicules et qui devrait s'étaler sur cinq ans.

Alors qu'Oradour-sur-Glane s'apprête cette année à commémorer le 80ᵉ anniversaire du massacre, ce don contribuera à sauvegarder les ruines. Le 18 juin 2023, la Fondation du patrimoine avait lancé une collecte pour sauver les vestiges du village martyr, une Alsacienne avait notamment versé 500 000 € à cette cagnotte citoyenne. Des fonds nécessaires, le temps passe et, petit à petit, l'érosion fait son œuvre sur les bâtiments et objets, derniers témoins de la barbarie nazie.  

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité