Covid-19 et troisième dose : lancement de la campagne de rappel vaccinal dans les Ehpad du Limousin

Dès ce lundi 13 septembre 2021, la campagne de rappel du vaccin Covid-19 est lancée en France. Dans le Limousin, l’administration de cette troisième dose a commencé dans les Ehpad comme à Panazol, en Haute-Vienne, où les résidents ont été vaccinés ce matin.
La troisième dose est administrée ce lundi 13 septembre 2021 dans les Ehpad en France notamment dans le Limousin, ici à Panazol (Haute-Vienne).
La troisième dose est administrée ce lundi 13 septembre 2021 dans les Ehpad en France notamment dans le Limousin, ici à Panazol (Haute-Vienne). © André Abalo - France télévisions

"Je savais qu’il fallait la faire, alors on se lance", déclare cette résidente de l'Ehpad du Parc à Panazol (Haute-Vienne). Cette dernière n’a pas hésité à se faire vacciner une troisième fois. "Le covid est encore là, poursuit-elle. La troisième dose ça va consolider. Espérons des jours meilleurs." Ce lundi 13 septembre 2021, la campagne vaccinale de rappel a débuté dans les Ehpad. La Haute Autorité de Santé (HAS) préconise en effet une dose de rappel chez les plus de 65 ans - un tiers de la population du Limousin - et chez les personnes à risque de forme graves. Elle se base sur des études récentes qui montrent, avec le temps, une réduction de l’efficacité de tous les vaccins. Ils protègent bien contre les formes graves, mais moins contre l’infection.  

Dans cet Ehpad de Panazol ce lundi, 55 résidents sont à vacciner. "Les personnes âgées ont parfaitement compris l’importance de cette troisième dose. Je rappelle que le seul traitement contre le covid aujourd’hui est la vaccination, explique Stephan Meyer, médecin coordonnateur à la Résidence du Parc. La troisième injection est indispensable pour les personnes les plus âgées dans la mesure où nous savons bien que la réponse vaccinale est moins bonne que sur les plus jeunes." "On vous offre ça il faut vous le faire, j’ai toujours été pour, comme ça les gens n’ont pas à se plaindre, témoigne l’une des résidentes. A mon âge on en a vu d’autres !"

"Le seul moyen pour une sortie du tunnel est la vaccination"

Dans l’Ehpad de la résidence du Parc, les résidents ont bien reçu l'idée d'une dose de rappel. "J’ai demandé à mon docteur s’il était d’accord pour le vaccin, je ne voulais pas m’engager comme ça et il a dit oui", explique l’une des résidentes.

On leur a demandé leur consentement la semaine dernière. Tous ceux que je pique aujourd’hui sont consentants sur la vaccination.

Delphine Dion, infirmière à la Résidence du Parc.

"Nous avons fait des séances d’information aux résidents, aux familles, nous avons été aidés par l’équipe soignante. Les infirmières ont été en première ligne pour expliquer à chaque résident l’importance de la vaccination. Tout le monde en a marre de cette épidémie et c’est vrai que le seul moyen pour envisager une sortie du tunnel est la vaccination", souligne Stephan Meyer.

Reportage dans un Ehpad pour la troisième dose de vaccin

3e dose dans le Limousin : lancement de la campagne de rappel vaccinal dans les Ehpad ©France Télévisions

Officiellement lancée pour les Ehpad ce lundi 13 septembre 2021, la troisième dose avait déjà commencé à être administrée dans certains centres de vaccination notamment à Jean Moulin à Limoges. Pour rappel, la troisième dose, préconisée aujourd’hui pour les plus de 65 ans – un tiers de la population dans le Limousin – peut-être administrée six mois après la seconde injection.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vaccins - covid-19 santé société