• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Procès du braquage d'une boulangerie de Panazol : une journée marquée par des aveux

© Joris LEBOIS
© Joris LEBOIS

Deux hommes à la barre des Assises de la Haute-Vienne. Ils comparaissent depuis ce mardi 8 décembre 2015 pour un braquage à main armée d'une boulangerie à Panazol en Haute-Vienne en mai 2014. Cette première journée a été marquée par les aveux de l'un des accusés. 

Par Hélène Abalo

Le procès de deux hommes poursuivis pour le braquage d'un commerce s'est ouvert ce 8 décembre 2015 devant les assises de la Haute-Vienne. Lors de cette première journée d'audience, l'un des accusés, qui n'avait pas reconnu les faits jusqu'à présent, a finalement formulé des aveux. Le 7 mai 2014 à Panazol, l'employée d'une boulangerie avait été menacée par deux hommes armés qui s'étaient enfui avec 1500 € de butin. 

Le procès reste une épreuve pour la salariée, toujours suivie psychologiquement depuis les faits du 7 mai 2014. Un procès qui doit se terminer jeudi 10 décembre.

Retour sur cette 1ère journée d'audience avec Isabelle Rio et Jean-Marie Arnal

Dès aveux dès l'ouverture du procès
2 hommes à la barre des Assises de la Haute-Vienne. Jugés pour un braquage à main armée d'une boulangerie à Panazol en mai 2014. Une salariée avait été violemment agressée. Cette première journée d'audience a été marquée par les aveux de l'un des accusés . (Dessins Joris Lebois) - Julia Benaim, avocate de Andy Sghidi, accusé - Michel Martin, avocat de la partie civile  -  Isabelle Rio et Jean Marie Arnal.....

 

Sur le même sujet

Itinéraire bis en Limousin : La Jonchère-Saint-Maurice

Les + Lus