Pour protester contre une fermeture de classe, un collectif bloque l'accès à l'autoroute A20

L'accès à l'A20, au niveau de l'échangeur 42 au sud de Limoges, a été perturbé ce samedi 5 mars 2016. Une action menée par les parents d'élèves de l'école de La Porcherie, en Haute-Vienne, qui protestaient contre la fermeture d'une classe à la rentrée prochaine.

Ils sont arrivés vers 10 heures et sont repartis dans l'après-midi. Pendant un peu plus de 4 heures, bravant la pluie et le froid, une 30aine de personnes ont partiellement bloqué l'accès 42 de l'autoroute A20.

Tous membres du collectif rural RPI La Porcherie-Meilhards, les manifestants - des parents d'élèves, des élus et des habitants - entendaient exprimer leur colère, après l'annonce de la fermeture d'une classe à l'école de la Porcherie, en Haute-Vienne.  

Leur blocage était filtrant : les protestataires arrêtaient les automobilistes pour leur demander de signer une pétition contre cette fermeture de classe. Quelques 500 signatures ont été recueillies ce samedi 5 mars 2016. 

Des parents d'élèves mécontents ont bloqué l'échangeur 42 sur l'autoroute A20. Une nouvelle action de protestation contre la fermeture d'une classe à La Porcherie. Intervenantes : Aurore Pingaud, porte-parole du collectif rural RPI La Porcherie-Meilhards - Gaëlle Peroux, membre du collectif rural RPI La Porcherie-Meilhards Reportage : Caroline Huet, Rodolphe Augier, montage : Antonio Dos Santos ©France 3 Limousin