Première alerte de l’été et appel au civisme pour l’utilisation de l’eau en Haute-Vienne

Le préfet a pris un arrêté de vigilance, ce lundi 6 juillet 2020, pour l’ensemble du département de la Haute-Vienne. Tous les usagers de l’eau, tant prélevée dans le milieu naturel que sur le réseau d’eau potable sont appelés à modérer leur consommation.
 
En 2019, la sécheresse avait mis a sec des cours d'eau en Limousin
En 2019, la sécheresse avait mis a sec des cours d'eau en Limousin © N. Chigot
Ce n’est pas encore la sécheresse, mais la préfecture a d’ores et déjà préféré lancer une alerte sur l’utilisation de l’eau. Un message officiel qui concerne tous les usagers, à la fois pour l’eau prélevée dans le milieu naturel et sur le réseau d’eau potable.

Chacun est ainsi appelé à faire preuve de "civisme et d’éco-responsablilité en modérant sa consommation pour maintenir des conditions minimales en termes d’alimentation en eau potable et de vie dans les milieux aquatiques."
 
Depuis 3 ans, à date égale, tous les cours d'eau de Haute-Vienne ont baissé en hauteur et en débit ©FTV


Cette alerte est lancée malgré une pluviométrie qui aura été dans la normale et ponctuellement importante pour les 1ers mois, mais la préfecture précise que le "débit des cours d’eau ainsi que le niveau des eaux souterraines accusent une baisse régulière préjudiciable aux milieux aquatiques et au niveau global de la ressource".  Par ailleurs "les prévisions météorologiques des prochains jours n’annoncent pas de précipitation susceptible d’améliorer cette situation". 

En cas de baisse plus importante de la ressource en eau, le préfet pourrait être amené à prendre de nouvelles dispositions et limiter certains usages.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
agriculture économie agro-alimentaire