Restriction en eau : trois communes de la Haute-Vienne verbalisées

Publié le
Écrit par Nina Santi .

L'été 2022 a été marqué par un nombre important d'arrêtés préfectoraux afin de préserver la ressource en eau. Trois collectivités de la Haute-Vienne n'ont pas respecté les restrictions en eau et vont être sanctionnées.

Trois collectivités de la Haute-Vienne n'ont pas respecté les arrêtes préfectoraux concernant les restrictions en eaux. C'est le constat dressé par l'Office français de la biodiversité, chargé de contrôler un certain nombre de collectivités pendant la période de sécheresse record qu'à connu la France lors de la saison estivale 2022.

Face à ces non-respects préfectoraux, la justice met en place deux type de réponses. Elle peut entamer une procédure judiciaire (amende) ou demander au contrevenant de suivre un stage d'un à deux jours à visée pédagogique auprès de l'Office Français de la Biodiversité

Certains maires auraient continué à arroser leurs espaces verts pendant les périodes de restriction en eau afin d'éviter de perdre des fleurs ou du gazon financés par les fonds de la commune. Un raisonnement économique que Baptiste Porcher, procureur de la République n'entend pas laisser passer.

On rappelle que l'eau est un bien commun qu’il faut économiser.

Baptiste Porcher

Procureur de la République de Limoges

La Haute-Vienne toujours en état de "crise renforcée"

Depuis le 14 septembre 2022, le département de la Haute-Vienne est placé en état de "crise renforcée" concernant la disponibilité en eau. Les restrictions de l'arrêté préfectoral pris le 28 juillet dernier sont toujours effectives. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité